L'aventurier de l'Yonne Arnaud Chassery a gravi le Kilimandjaro avec un paraplégique

L'aventurier de l'Yonne Arnaud Chassery (à gauche) avec Yann Jondot, élu breton paraplégique (au centre), et l'un de leurs accompagnateurs au sommet du Kilimandjaro, en Tanzanie - octobre 2017 / © Association Alopias
L'aventurier de l'Yonne Arnaud Chassery (à gauche) avec Yann Jondot, élu breton paraplégique (au centre), et l'un de leurs accompagnateurs au sommet du Kilimandjaro, en Tanzanie - octobre 2017 / © Association Alopias

C'est un incroyable exploit. Arnaud Chassery, aventurier de l'Yonne, a gravi le plus haut sommet d'Afrique. Et il n'était pas seul dans cette aventure. Yann Jondot, un élu breton paraplégique, a atteint avec lui le sommet du Kilimandjaro. Reportage.

Par Z.S. - F3 Bourgogne / F3 Bretagne

Arnaud Chassery vient de revenir d'une nouvelle aventure, cette fois en compagnie de Yann Jondot, un homme paraplégique, maire d'une petite ville en Bretagne. Le récit de cet incroyable exploit.


Un reportage de Maxime Bayce et Claude Heudes
L'aventurier de l'Yonne Arnaud Chassery a gravi le Kilimandjaro avec un paraplégique
C'est un incroyable exploit. Arnaud Chassery, aventurier de l'Yonne, a gravi le plus haut sommet d'Afrique. Et il n'était pas seul dans cette aventure. Yann Jondot, un élu breton paraplégique, a atteint avec lui le sommet du Kilimandjaro. Reportage. - France 3 Bourgogne - Un reportage de Maxime Bayce et Claude Heudes


Une expédition hors norme


L'aventurier Arnaud Chassery était au sommet du Kilmandjaro il y a quelques jours pour une expédition hors norme. Il a gravi les 5895 mètres d'altitude du plus haut sommet d'Afrique (en Tanzanie) en compagnie de Yann Jondot, maire paraplégique de Langoëlan en Bretagne. Yann Jondot a atteint le sommet grâce à une joëlette, un fauteuil aménagé pour la montagne. 

Un regard différent sur le handicap


Arnaud Chassery aime les défis. Avec Philippe Croizon, il a notamment nagé entre les 5 continents. Aujourd'hui, il porte un regard différent sur le handicap. Il a créé l'Association Alopias en 2008 qui a pour but de "réaliser des projets non dénués de sens". La page Facebook "Un sommet pour une rampe" relate, elle, notamment l'exploit d'Arnaud Chassery et de Yann Jondot.

Le coup de gueule d'Arnaud Chassery


"Il n'est pas normal qu'il soit plus facile de monter une personne en situation de handicap au sommet de l'Afrique que de monter les marches d'une mairie ou de n'importe quel bâtiment public en France.", déclare Arnaud Chassery.


Rendez-vous à Matignon


Au cours de ce mois de novembre, Yann Jondot aura rendez-vous à Matignon. Il a trois revendications :

- mettre des panneaux indiquant un label "handicap" pour chaque commune de France, qui témoignerait d'un effort collectif sur les questions d'accessibilité,
- que le budget de l'enveloppe parlementaire (désormais supprimée) soit redistribué à l'accessibilité, "une priorité nationale" voulu par Emmanuel Macron,
- la défiscalisation des travaux d'accessibilité, menés par des structures privées.

A lire aussi

Sur le même sujet

Football Gueugnon - Angoulême coupe de France

Près de chez vous

Les + Lus