Arnaud Montebourg n'a pas gravi le Mont Beuvray cette anée

Arnaud Montebourg et Christian Paul au Mont-Beuvray, le 15 mai 2016 / © MaxPPP
Arnaud Montebourg et Christian Paul au Mont-Beuvray, le 15 mai 2016 / © MaxPPP

Pour la première fois depuis 14 ans, Arnaud Montebourg n'a pas participé à l'ascension du Mont Beuvray en ce lundi de Pentecôte. Une absence d'autant plus remarquée que le PS appelle à l'unité et à la mobilisation.

Par E.B

C'est une vieille tradition qu'Arnaud Montebourg honore chaque année depuis 2004 : l'ascension du Mont Beuvray pour le lundi de Pentecôte.

Un événement symbolique qui lui permet de passer quelques petits messages politiques ou de soutenir, comme l'an passé, ses proches à quelques jours des législatives. Mais cette année, cela s'est fait sans lui. 

"Arnaud Montebourg ne sera pas présent", précisait vendredi 18 mai un membre de son entourage. Une petite révolution donc.

Mont Beuvray : la traversée du désert pour les socialistes
Ce 21 mai 2018, Arnaud Montebourg n'était pas là pour la traditionnelle ascension du Mont Beuvray. Seule une poignée de militants s'est rassemblée, du jamais vu depuis 2004. - France 3 Bourgogne - Elsa Bezin, Amélie Douai, Karl Monnin, Sébastien Dufour

"Montrer que le PS est encore debout"

Si l'ex candidat, défait à la primaire socialiste n'a pas enfilé pas ses chaussures de marche, le sénateur Jérôme Durain était présent. Tout comme les militants des fédérations socialistes de la Nièvre et de la Sâone-et-Loire.

Chaque année, depuis 2004, les socialistes entament une ascension qui rappelle celle de François Mitterrand, familier du Mont Beuvray. 

"L"idée cette année, c'est de montrer que le Parti socialiste est encore debout", affirme Jérome Durain. Que le PS n'est pas à la dérive et surtout uni. Comme en témoigne la présence des deux fédérations socialistes qui n'avaient pas appelé à voter pour le même Premier secrétaire, en avril dernier.

Mont Beuvray : l'ascension symbolique d'Arnaud Montebourg
En 2018, Arnaud Montebourg n'est pas monté au Mont Beuvray. Il avait gravi le sommet pour la première fois en 2004 , pour protester contre la journée de solidarité. Mais très vite, cette ascension est devenue un rendez-vous politique qui a jalonné le parcours de l'ancien ministre. - France 3 Bourgogne - Lilian Melet, Sébastien Dufour


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Prévention de l'obésité dans l'Yonne

Les + Lus