• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Leptospirose : les 3 personnes touchées en Haute-Saône sont en bonne santé

L'agence régionale de santé et la préfecture rappellent que la baignade doit se pratiquer dans des zones surveillées faisant l'objet d'un contrôle sanitaire. / © DR
L'agence régionale de santé et la préfecture rappellent que la baignade doit se pratiquer dans des zones surveillées faisant l'objet d'un contrôle sanitaire. / © DR

Les contaminations ont eu lieu suite à une baignade dans une zone non contrôlée. L'agence régionale de santé a communiqué hier soir pour confirmer une évolution de leur état de santé favorable.

Par Adrien Gavazzi

On l'appelle communément la "maladie du rat" : la leptospirose a été recensée pour la première fois en Haute-Saône, avec trois cas déclarés suite à une baignade dans la rivière l'Ognon, dans un "zone non contrôlée", selon un communiqué de la préfecture.
 
 

Baignade interdite


A Pesmes, en Haute-Saône, ainsi qu'aux alentours, peu le savent mais la baignade n'est pas autorisée. Le maire a tenu à le rappeler à nos journalistes comme vous pouvez le constater dans le reportage ci-dessous :
 


La leptospirose, qui provoque douleurs, fièvre et troubles digestifs, est une infection qui refait régulièrement surface en période estivale, au moment où les baignades sont les plus nombreuses. 

On la doit à des bactéries présentes dans les urines des animaux, essentiellement les rongeurs.

Pour éviter tout problème, l'agence régionale de santé et la préfecture rappellent que la baignade doit se pratiquer dans des zones surveillées faisant l'objet d'un contrôle sanitaire. Pour éviter les risques au maximum, pensez à bien vous laver les mains, et désinfectez vos plaies ou égratignures avant toute baignade.

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus