Audincourt : un jeune de 16 ans interpellé après la coupure d'électricité volontaire au centre de vaccination

Un jeune de 16 ans a été arrêté mardi 20 juillet, après la coupure de courant délibérée dans un centre de vaccination du Doubs, à Audincourt. Il est en garde-à-vue et l'enquête se poursuit. Près de 5.400 doses avaient été fragilisées par cet acte commis dimanche 18 juillet.
Centre de vaccination d'Audincourt, victime de coupure d'électricité volontaire
Centre de vaccination d'Audincourt, victime de coupure d'électricité volontaire © Florence Petit France Télévisions

Une interpellation dans le cadre de l'enquête sur la coupure de courant volantaire, au centre de vaccination d'Audincourt (Doubs). Le parquet de Montbéliard (Doubs) confirme l'interpellation d'un jeune de 16 ans, au soir du 20 juillet. La police municipale l'a cueilli aux abords du vaccinodrome. L'enquête est en cours. 

Garde-à-vue et enquête en cours

La personne a été appréhendée par la police municipale de la ville. Ce mercredi 21 juillet, elle est en garde-à-vue. Selon le parquet de Montbéliard, il existe des "éléments susceptibles de mettre en cause cette personne". L'enquête est en cours, pour savoir s'il s'agit de la personne responsable de cet acte. Il reste à ce stade présumé innocent. 

Près de 5.400 doses fragilisées

Dimanche 18 juillet, les quatre disjoncteurs qui alimentent le vaccinodrome ainsi que le générateur de secours avaient été coupés. Environ 5.400 doses ont été mises en péril par cette coupure de courant, qui a duré entre une heure et une heure et demi. La vaccination a pu reprendre le lendemain, avec l'arrivée de nouveaux stocks. Cet acte survient alors que les doses sont actuellement rares, dans certains centres de vaccination de la région

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19 justice