Autun : de l'art contemporain dans l'ancien hôpital

Tout l'été, la ville d'Autun propose la première édition de sa biennale d'art contemporain. Deux Belges installés à Autun ont invité une vingtaine d'artistes à exposer. Leurs œuvres sont visibles jusqu'au 26 août.
© Rodolphe Augier / France 3 Bourgogne
Pour la première édition de la biennale d'art contemporain à Autun (Saône-et-Loire), les artiste belges Paul Renière et Martine Depla ont invité 22 artistes de haut vol, pour la plupart des flamands. L'événement s'est installé dans trois lieux, le Musée Rolin, le musée Lapidaire et surtout l'hôpital Saint-Gabriel.

Les deux initiateurs du projet ont eu l'idée lumineuse d'investir l'ancien hôpital, dans ces chambres où on a souffert, dormi, espéré ou désespéré. Où on s'est parfois heurté à des questions sans réponse.
 
Autun : de l'art contemporain dans l'ancien hôpital ©France 3 Bourgogne
 

Loin des clichés

Aussi démunis que les autres, les artistes ont toutefois la béquille de leur art. Aujourd'hui, ce sont leurs rêves qui habitent ce lieu. Les oeuvres présentées ici sont variées, touchantes, loin des clichés sur le supposé élitisme de l'art contemporain.
 
© Rodolphe Augier / France 3 Bourgogne

"Il y a beaucoup d'idées reçues sur le contemporain, indique Martine Depla, l'organisatrice de la biennale Art Autun. Je pense que là, on les ouvre, parce qu'on ne peut pas pointer qu'on a suivi une certaine ligne. C'est déjà un échantillon, il  y a de la peinture, du dessin, de la structure. C'est très ouvert." 

Toutes les œuvres sont visibles jusqu'au 26 août.
 
© Rodolphe Augier / France 3 Bourgogne
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture