Avallon : Emmanuel Macron s'invite en vidéo au conseil municipal

Le président de la République Emmanuel Macron est intervenu via un message vidéo lors du dernier conseil municipal en tant que maire de Jean-Yves Caullet, jeudi 11 février à Avallon dans l'Yonne. Un message qui a surpris et touché le principal intéressé.

Le message vidéo enregistré par le chef de l'État a ému le maire d'Avallon Jean-Yves Caullet.
Le message vidéo enregistré par le chef de l'État a ému le maire d'Avallon Jean-Yves Caullet.

Emmanuel Macron s'est invité en vidéo lors du conseil municipal d'Avallon (Yonne) jeudi 11 février pour rendre hommage à Jean-Yves Caullet, qui présidait sa dernière séance en tant que maire. Ce dernier a en effet annoncé à l'occasion de ces vœux 2021, le 22 janvier dernier, sa décision de passer la main à sa première adjointe Jamilah Habsaoui après vingt ans à la tête de la commune.

Le maire d'Avallon ne s'attendait absolument pas à voir le visage du président de la République s'afficher derrière lui jeudi soir.  "C'est une grande surprise. C'est un complot qui a été ourdi dans le secret par des gens auxquels j'avais totalement confiance et qui m'ont bien eu sur ce coup là", nous confie dans un sourire l'élu joint par téléphone ce vendredi.

Il dit avoir ressenti "de l'étonnement, et puis une émotion. Et si je peux me permettre, finalement un petit peu de fierté. Tout ça mélangé. Ça n'est pas encore complètement décanté, mais c'est forcément l'émotion qui l'emporte."

durée de la vidéo: 03 min 15
L'intégralité de la prise de parole du chef de l'État

"Cher Jean-Yves, vous allez beaucoup manquer aux habitants d'Avallon. Mais parce que les grands maires ne se séparent jamais tout à fait de l'amour de leur commune, vous allez continuer à être parmi eux je le sais", a notamment indiqué le chef de l'État. "Cela fait quelques années que nous nous connaissons cher Jean-Yves. J'imagine que le choix qui est fait, tu l'as comme d'habitude longuement muri. C'est le tien et il t'honore parce que rares sont les élus qui savent organiser et assumer leur succession", a poursuivi Emmanuel Macron, passant au tutoiement.

Je voulais aussi te dire qu'en intervenant durant ce conseil, je sais très bien tout ce que je te dois. Un engagement sans faille, une force de travail incomparable, une connaissance du terrain, de beaucoup d'autres parlementaires et d'élus. Et beaucoup d'humilité.

Emmanuel Macron

"Une forme de récompense"

Jean-Yves Caullet, lorsqu'il était député, a beaucoup travaillé avec Emmanuel Macron pendant l'examen du projet de loi de celui qui était alors au ministère de l'Économie. "Ça a occasionné un travail en proximité intense et long. C'est là que nous avons fait connaissance et ça m'a touché qu'il fasse référence à ce moment là. Parce que c'est un moment fort, de travail, un moment de convergence qui était bien préalable à toute l'aventure présidentielle ensuite", rappelle Jean-Yves Caullet.

Ce qui m'a touché c'est, qu'avec les responsabilités qui sont les siennes, il ait pris le temps de se souvenir de ça et de me le dire, le dire publiquement, à un moment fort pour moi.

Jean-Yves Caullet, maire d'Avallon

En janvier 2017, alors membre du Parti socialiste, il avait annoncé sur France 3 Bourgogne son ralliement à Emmanuel Macron et sa décision de rejoindre le mouvement "En Marche !'". Quelques semaines plus tard, le jeudi 23 mars 2017, il recevait le candidat Macron à Avallon.

"C'est une forme de récompense, pas tant pour moi, mais pour tous ceux autour de moi. Qu'il s'agisse de ma famille, de mes collaborateurs ou de mes collègues élus qui m'accompagnent dans cet engagement pour ma ville", poursuit Jean-Yves Caullet.

Au delà de la prise de parole du président de la République, ce dernier conseil en tant que maire a été "un moment fort" pour lui. "J'y pense depuis très longtemps, affirme-t-il. Pour les élus, la nécessité de passer le relai est quelque chose de très important. C'est une idée que j'ai en tête depuis le mandat précédent. Il faut préparer les choses, ça ne peut pas se faire de but en blanc. Je pense que c'est le bon moment pour le faire parce qu'il faut laisser à la nouvelle équipe le temps du mandat pour s'approprier l'ensemble de la tache. Et marquer le mandat de son engagement".

Sa première adjointe, Jamilah Habsaoui, doit devenir maire lors du prochain conseil municipal, programmé le 11 mars. Ce sera le vingtième anniversaire, jour pour jour, de l'arrivée de Jean-Yves Caullet à la tête de la commune. Elle deviendra la première femme maire d'Avallon. Deux nouveaux adjoints doivent également être nommés.

Jean-Yves Caullet lui ne va pas tout à fait quitter le conseil municipal. Il ne sera plus maire, ni adjoint, mais va reste conseiller municipal délégué "pour les questions touchant à l'hôpital et à son projet de nouvel établissement. Et pour les sujets de coordination de ce qu'on appelle les projets complexes qui nécessitent de forts partenariats avec l'Etat, la Région, l'Europe, etc. C'est par exemple le dossier SKF [....] et puis le projet de territoire, qui dépasse la ville d'Avallon", précise-t-il.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique emmanuel macron la république en marche