Baume-les-Dames, Belleherbe : comment accèlerer la cadence pour la transition énergétique ?

A Baume-les-Dames, le bâtiment des Terreaux va accueillir des classes et les bureaux de la comcom. Coût des travaux : 3,7 millions d'euros, largement subventionné par la région. / © H. Perret
A Baume-les-Dames, le bâtiment des Terreaux va accueillir des classes et les bureaux de la comcom. Coût des travaux : 3,7 millions d'euros, largement subventionné par la région. / © H. Perret

Comment mettre en place la transition énergétique ? Les élus se mobilisent pour trouver des solutions et de l'argent. Le Pays de Doubs Central leur vient en aide techniquement et financièrement pour aller plus vite et plus loin. Exemple à Baume-les-Dames et Belleherbe avec école et médiathèque.

Par Catherine Eme-Ziri

Face au réchauffement climatique, tout le monde veut agir et parle de la "transition énergétique" mais, concrètement, qu'est-ce que ça signifie ? Des économies d'énergies, oui, mais comment ? Et avec quel financement ?

La transition énergétique prend forme par exemple à Baume les Dames ou à Belleherbe. Dans ces deux communes, des bâtiments déjà existants sont rénovés dans un esprit clair : préserver la planète en faisant tout pour consommer le moins possible d'énergie.

L'organisation et les subventions 

3 communautés de communes sont regroupées dans une structure "le Pays du Doubs Central" chargé de l'aménagement du territoire et de la transition énergétique. Et agissent grâce à un PETR, c'est à dire un pôle d'équilibre territorial et rural.

Au total, cette taille permet d'agir plus efficacement avec 42 000 habitants répartis sur 130 communes situées dans le "ventre mou" du département.
(Composition : le Doubs Baumois, les deux vallées vertes (Rougemont L'Isle-sur-le-Doubs et Clerval) et le Pays de Sancey - Belleherbe)

Le PETR récupère des subventions, notamment des entreprises polluantes qui sont taxées comme Total ou EDF. Déjà réalisés : la rénovation de bâtiments communaux pour réduire drastiquement les consommations d'énergie ou encore le changement des éclairages publics remplacés par des leds, beaucoup plus économes.

La transition énergétique est très largement subventionnée, notamment par le conseil régional qui en a fait l'une de ses priorités. Ainsi, les communes voient leurs efforts largement soutenus financièrement et peu du coût des travaux reste à leur charge. Mais le but, c'est que ces investissements soient amortis rapidement grâce aux économies d'énergie effectuées.

Le bâtiment des Terreaux à Baume-les-Dames 

Exemple de subventionnement : le bâtiment des Terreaux à Baume-les-Dames est actuellement rénovés pour 3,7 millions. Seulement 600 000 euros seront payés par la Comcom de Doubs Baumois, grâce à l'aide de l'Etat (1,3 million), et de la région Bourgogne - Franche-Comté (600 000 euros) dans oublier le département (plus de 300 000 euros)  et même, dans une moindre mesure,  l'Europe (5000 euros).

Il accueillera à la rentrée des classes et les bureaux de la communauté de communes.

A Belleherbe, c'est l'ancien presbytère, inhabité depuis plusieurs années, qui va devenir une mediathèque avec un espace numérique.

L'interview en longueur de Rémy Nappey, président du PETR :
 
Baume-les-Dames, Belleherbe : comment accélérer la cadence pour la transition énergétique ?
Rémy Nappey est le Président du pôle d'équilibre territorial et rural Doubs central qui oeuvre pour aider les communes à économiser l'énergie Interview recueillie par C. Eme-Ziri et H. Perret

Le reportage :
 
Baume-les-Dames, Belleherbe : comment passer la 5ème pour la transition énergétique
Le Doubs central, regroupement de plusieurs communautés de communes, s'emploie à aider les collectivités à économiser l'énergie. Exemple à Baume-les-Dames et à Belleherbe, dans le Doubs Reportage : C. Eme-Ziri, H. Perret et S. Chevallier Avec en interview : Jean-Claude Maurice, Président de la communauté de communes du Doubs Baumois, et Rémy Nappey, Président du pôle d'équilibre territorial et rural Doubs central

Sur le même sujet

Les + Lus