• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon, Dole, Nevers : que vont devenir les magasins Tati ?

Treize magasins Tati vont fermer et les autres vont passer sous pavillon Gifi. En 2020, il ne restera qu'un seul Tati en France, celui de Barbès, à Paris. / © Jean-François Frey / MAXPPP
Treize magasins Tati vont fermer et les autres vont passer sous pavillon Gifi. En 2020, il ne restera qu'un seul Tati en France, celui de Barbès, à Paris. / © Jean-François Frey / MAXPPP

Treize magasins Tati vont fermer et les autres vont passer sous pavillon Gifi. La Bourgogne-Franche-Comté compte trois magasins sous l'enseigne au vichy rose, à Besançon, Dole et Nevers.
 

Par avec AFP

Dans quelle situation est la marque Tati ?

La marque Tati, fondée en 1948 par Jules Ouaki, est célèbre pour son logo formé de petits carreaux de vichy rose.
Tati, ce sont des magasins dans toute la France qui commercialisent des vêtements et des objets de décoration à petits prix.

Treize magasins vont fermer et la centaine d'autres vont passer sous pavillon Gifi, une enseigne spécialisée dans l'équipement de la maison à bas prix. Cette "réorientation stratégique" a été annoncée lors d'une réunion du comité central d'entreprise (CCE) du groupe Tati mardi 16 juillet 2019.

Les magasins Tati, propriété du groupe Eram depuis 2004, sont en difficulté depuis plusieurs mois. L’enseigne avait été mise en vente en mars 2017, puis placée en redressement judiciaire.

 

Combien de suppressions de postes sont prévues ?

Le groupe GPG de Philippe Ginestet, fondateur des magasins Gifi, avait été alors choisi pour reprendre les 109 magasins et leurs 1 428 salariés, avec la promesse de maintenir l'enseigne Tati.

Mais "les pertes des magasins Tati ont été trop importantes en 2018" (environ 28 millions d'euros) et "malheureusement cette année elles le seront encore plus", déclare Philippe Ginestet. En revanche, ça va plutôt bien pour les magasins Gifi dont le chiffre d’affaires est en augmentation. L’organisation globale du réseau va donc être repensée.

En 2019, "nous avons déjà passé 25 magasins Tati à l'enseigne Gifi et nous avons vu la différence en terme de chiffre d'affaires", ajoute Philippe Ginestet. "Pour donner un exemple, un Tati dégage environ 1 000 euros de chiffre d'affaires au mètre carré quand Gifi en fait 1 700"


 

Que vont devenir les magasins Tati de Bourgogne-Franche-Comté ?


Les fermetures des magasins Tati vont entraîner 189 suppressions de postes. Des mesures de reclassement seront mises en place, indique la direction.

En 2020, il ne restera qu'un seul Tati en France, celui de Barbès, à Paris. "Quand on évoque Tati, on parle toujours du magasin de Barbès, donc celui-là il faut le garder", pour les "fans de la marque", dit Philippe Ginestet.

La Bourgogne-Franche-Comté compte trois magasins Tati, à Besançon (ZAC Châteaufarine), Dole (Choisey) et Nevers (boulevard Grands Près Des Bordes). Font-ils partie de ceux qui vont fermer ? On ne le sait pas encore.

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus