• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Soldes d'été 2018 : c’est la dernière fois qu’ils dureront six semaines

Les soldes sont toujours appréciés par les consommateurs, mais ils sont concurrencés par les ventes privées et par internet / © Leon Tanguy/MAXPPP
Les soldes sont toujours appréciés par les consommateurs, mais ils sont concurrencés par les ventes privées et par internet / © Leon Tanguy/MAXPPP

C’est bientôt l’heure des soldes d'été 2018 : la chasse aux bonnes affaires aura lieu du mercredi 27 juin au mardi 7 août. C’est la dernière fois que ces soldes dureront six semaines (soit quatre-vingt-quatre jours). Les prochains seront plus courts !

Par B.L.

Les soldes sont toujours appréciés par les consommateurs, mais…

Trois Français sur quatre profitent de ces périodes pour faire des achats. Mais, l’attrait du public pour les soldes a diminué ces dernières années. Cela s’explique notamment par la multiplication des ventes privées juste avant les soldes.

"L'essor des promotions tout au long de l'année diminue l'intérêt des soldes pour le consommateur, qui a l'impression de pouvoir bénéficier de remises importantes sans la pratique des soldes […] La variabilité permanente des prix donne au consommateur le sentiment que le prix ne traduit plus la valeur réelle de la marchandise mais un prix aléatoire, donc contestable et source de méfiance vis-à-vis de l'offre", indique une étude du CREDOC (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie).

Il faut ajouter à cela que les soldes sont aussi confrontés à la concurrence d’internet. D’où, la décision de modifier la réglementation.

 



 

Qu’est-ce qui va changer pour les soldes en 2019 ?

En 2019, les périodes de soldes devraient passer de 6 à 4 semaines.
C’est ce qui ressort d’une concertation sur l’organisation des soldes voulue par  le ministre de l’Économie et des Finances. Un rapport remis par la Commission de concertation du commerce (3C) préconise de réduire la durée des périodes de soldes de six à quatre semaines, pour renforcer leur impact et concentrer les réductions de prix sur un temps plus court.


Conséquence : dans le projet de loi PACTE (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises) il y aura donc une mesure qui réduira la durée des périodes de soldes.
"Cette mesure devrait entrer en vigueur de manière différée en 2019, afin de laisser aux professionnels le temps de se préparer", indique le ministère de l’Economie.

 


 

Vers un nouvel événement de type "Black Friday" en dehors des soldes ?


Par ailleurs, en complément d’une réduction de la durée des soldes, les professionnels vont réfléchir à l’instauration d’un nouvel événement de type « Black Friday » en dehors des soldes.
"Cette courte période de promotions, sur deux ou trois jours au niveau national serait destinée à stimuler le commerce, notamment de proximité", précise le ministère.

Une majorité de commerçants se prononce en faveur d’un week-end "pouvant aller jusqu’à trois jours en y intégrant le dimanche, et plutôt en novembre, afin de ne pas perturber les ventes des fêtes de fin d’année".

 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus