Le bois du Jura obtient l’appellation d’origine contrôlée 

© France 3 Franche-Comté : Lucie Thiery
© France 3 Franche-Comté : Lucie Thiery

Les professionnels attendaient cette distinction depuis 14 ans. Sur proposition de l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO), le bois de sapin et d’épicéa du Jura vient d'obtenir l'homologation d'appellation d’origine contrôlée (AOC) par arrêté ministériel.

Par Vanessa Hirson




Xavier Lacroix, le président de l’association Française pour l’AOC Bois du jura, est soulagé. Après 14 ans de travail acharné avec la filière des bois résineux jurassiens, le bois de sapin et d’épicéa du Jura est enfin reconnu. « On est satisfaits, c’est sûr, mais on regrette d’avoir perdu tout ce temps ».
 

Qu’est-ce que ça va changer ?


Le bois de sapin et d’épicéa du Jura a bénéficié, pendant de longues années, d’une grande notoriété qui malheureusement périclitait à mesure que se développaient les importations de bois européens et nordiques.

Dans le même temps, des bois résineux issus des reboisements financés par le fonds forestier national, notamment en Limousin, dans le Massif Central et le Morvan arrivent sur le marché. La croissance de ces nouvelles forêts étant beaucoup plus forte que celle des sapinières et des pessières de la montagne jurassienne, exercent une dure concurrence. « Ces nouvelles productions forestières comportent une forte proportion de douglas dont les qualités d’emploi en structure sont comparables à celles des épicéas des hautes chaînes du Jura, même lorsqu’il pousse à très basse altitude. Il est apparu nécessaire d’adopter, pour les bois jurassien, une stratégie de différenciation appuyée sur la qualité et l’origine. Grâce à cette AOC, on espère retrouver cette notoriété perdue ».

 
© France 3 Franche-Comté : Lucie Thiery
© France 3 Franche-Comté : Lucie Thiery
 

Comment le Bois du Jura a-t-il obtenu sa reconnaissance en AOC ?

L’interprofession des résineux jurassiens a su répondre aux demandes successives de l’INAO, en faisant évoluer les propositions initiales et en vérifiant que le produit à labelliser remplit bien les conditions requises pour que l’appellation soit acceptée. Parmi les conditions demandées, on trouve :
 
  • Sa notoriété : le bois de sapin et d’épicéa du Jura bénéficie d’une grande notoriété depuis le 17 ème siècle. Avec le développement des chemins de fer, la récolte des résineux du Jura s’est intensifiée et les activités du secteur de la scierie se sont développées pour approvisionner les marchés d’Ile de France et des régions de l’Ouest, jusqu’à concurrencer les approvisionnements de bois scandinaves dans les ports atlantiques.
 
  • Sa spécificité : la principale spécificité des bois jurassiens de sapin et d’épicéa est le degré élevé de résistance mécanique.
 
  • Son lien avec le territoir : le terroir intégrant, outre les conditions naturelles (sol, climat), les savoir-faire locaux en sylviculture, exploitation et transformation du bois, et plus largement la culture du bois qui imprègne le territoire.


En savoir plus ► Le cahier des charges de l'AOC Bois Jura
                  
 





 

Sur le même sujet

Jura : des cartes en bois mondialement connues

Les + Lus