• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Bourgogne Franche-Comté : combien de listes y a-t-il au 1er tour des élections régionales ?

Les dimanches 6 et 13 décembre 2015, on élira les conseillers régionaux qui composeront la future assemblée de Bourgogne Franche-Comté née de la fusion des deux régions. Dix listes sont sur la ligne de départ pour 1er tour de scrutin.

Par B.L. (infographie : Nathalie Zanzola)


Cliquez sur l'image qui apparaît pour qu'elle s'ouvre en grand

Les élections régionales de décembre 2015 seront le premier scrutin organisé dans le cadre de la réforme territoriale, qui organise le passage de 22 à 13 grandes régions métropolitaines. A l’issue du vote, 100 conseillers régionaux composeront la nouvelle assemblée de Bourgogne Franche-Comté.

Elections régionales 2015 : le dépôt des listes est ouvert
C’est une étape importante pour les candidats de la nouvelle grande région Bourgogne Franche-Comté. Les rendez-vous se succèdent au bureau des élections. Reportage : Lilian Melet et Yoann Etienne Montage : Philippe Sabatier Intervenants : -Michel Neugnot, directeur de campagne PS -Cécile Prudhomme, tête de liste EELV -Sophie Montel, tête de liste FN -Pascal Grappin, candidat LR-UDI

Reportage : Lilian Melet et Yoann Etienne / Montage : Philippe Sabatier / Intervenants :
  • Michel Neugnot, directeur de campagne PS
  • Cécile Prudhomme, tête de liste EELV
  • Sophie Montel, tête de liste FN
  • Pascal Grappin, candidat LR-UDI

Comment sont constituées les listes pour les élections régionales ?

Lors de ces élections régionales, il n'y a pas de candidature individuelle, mais des listes constituées de candidats désignés par les sections départementales.
Il y a autant de sections départementales qu'il y a de départements dans la future grande région, soit huit en Bourgogne Franche-Comté.

Par ailleurs, chaque parti a désigné un candidat tête de liste pour l'ensemble de la région.
Chaque tête de liste est le candidat désigné par son parti pour briguer la présidence de la nouvelle région BFC.

Les listes doivent comporter un nombre de candidats par section départementale (ce nombre est fixé par l'article 5 de la loi n°2015-29 du 16 janvier 2015).
Concrètement, en Bourgogne/Franche-Comté, chaque liste présente 116 candidats. Cela correspond au nombre de sièges à pourvoir (soit 100) auquel sont ajoutés, pour chaque section départementale, deux candidats (soit 2 fois 8).

A noter que la loi impose la parité et que les listes doivent être alternativement composées d'un candidat de chaque sexe.
Ces conseillers régionaux seront élus pour six ans au scrutin proportionnel à deux tours.

L’assemblée plénière du conseil régional de Franche-Comté / ©
L’assemblée plénière du conseil régional de Franche-Comté / ©


Quelles sont les listes qui se présentent en Bourgogne Franche-Comté ?
 

La clôture des déclarations de candidature pour le 1er tour de scrutin a eu lieu lundi 9 novembre 2015 à 12h. Voici les listes qui se sont fait connaître : 

  • Parti socialiste 
    Marie-Guite Dufay, l’actuelle présidente de la région Franche-Comté, mène la liste "Notre Région d’Avance" qui rassemble diverses forces de gauche (PS, PRG, CAP21, Écologistes !, le Mouvement des Progressistes, Solidarité, Liberté et Démocratie) et des représentants de la société civile.
  • LR-UDI-DVD
    Le député UDI et président du conseil départemental de Côte-d’Or François Sauvadet conduit la liste d'union de la droite et du centre droit. 
  • Front national
    La députée européenne du Grand Est Sophie Montel, qui est aussi conseillère régionale de Franche-Comté, a pris la tête de la liste du Front national.
  • Europe-Ecologie Les-Verts
    Cécile Prudhomme a été désignée tête de liste régionale. Elle est cosecrétaire du groupe local EELV de Besançon et élue au Conseil fédéral EELV (instance nationale du parti).
  • MoDem
    Christophe Grudler a été désigné tête de liste régionale du Mouvement démocrate dirigé par François Bayrou.
  • UPR
    Le Nivernais Charles-Henri Gallois est la tête de liste de l’UPR (Union Populaire Républicaine) qui milite pour la sortie de la France de l'Union européenne.
  • Debout la France
    Le parti souverainiste fondé par Nicolas Dupont-Aignan a choisi Maxime Thiébaut comme tête de liste aux régionales.
  • Lutte Ouvrière
    Claire Rocher, infirmière au CHU de Dijon, est tête de liste régionale pour l’organisation communiste trotskyste.
  • L'Alternative à gauche
    Nathalie Vermorel, présidente du groupe communiste au conseil régional de Bourgogne, mène L'Alternative à gauche, une liste où l’on trouve notamment des candidats du Parti communiste, du Front de Gauche, du Mouvement Républicain et Citoyen, des représentants de la société civile…
  • Alliance écologiste indépendante
    Julien Gonzalez, ancien conseiller municipal de Varennes-Vauzelles, dans la Nièvre, est tête de liste de L'Alliance Ecologiste Indépendante de Bourgogne et de Franche-Comté.

 A noter que les dissidents PS qui voulaient monter leur propre liste ont jeté l'éponge : des vice-présidentes socialistes sortantes dissidentes cherchaient à monter une liste. Mais, les discussions qui étaient en cours avec le Modem ont échoué.

A lire aussi

Sur le même sujet

Marche contre l'homophobie à Besançon

Les + Lus