Bourgogne-Franche-Comté : pourquoi les retraités manifestent-ils (encore) ce mardi 8 octobre ?

Publié le Mis à jour le

Ce mardi, plusieurs mobilisations de retraité.e.s sont prévues en Bourgogne-Franche-Comté. On vous détaille les lieux et raisons de ces manifestations.

Les retraité.e.s descendent à nouveau dans la rue. Mardi 8 octobre 2019, une journée d'action nationale contre la réforme des retraites et pour la défense du pouvoir d'achat est prévue à l'appel de neuf organisations syndicales. 

 

Sous couvert d'améliorer le système actuel, le gouvernement a en projet de fragiliser encore plus les retraité.e.s d'aujourd'hui, (...) et de mettre les salariés actuels dans l'incertitude quant à leur situation quand ils seront à leur tour en retraite, dénonce Martine Chevillard, membre du syndicat des retraités Solidaires, dans un communiqué.



La réforme portée par le gouvernement prévoit de supprimer les 42 régimes existants au profit d'un système universel de retraite par points et par répartition. L'intersyndicale estime que le système de retraites actuel "reproduit beaucoup d'inégalités, multiplie les injustices et trop de personnes retraitées sont exclues d'une vie digne".

 

Les personnels du soin à domicile et des Ehpad aussi mobilisés



Jeudi 3 octobre, une dizaine de personnes s'était réunie devant la préfecture de Besançon pour défendre le pouvoir d'achat des retraités. Ce mardi, c'est donc une mobilisation beaucoup plus large qu'espèrent mener les syndicats. Selon eux, la réforme ouvre la voie à une "capitalisation renforcée" et pointent du doigt l'angoisse comme "méthode de gouvernement des populations".



Voici la liste des revendications de l'intersyndicale pour la journée de mobilisation :
  • La suppression de la hausse de la CSG et la fin du gel des pensions pour toutes les retraites et pensions, avec rattrapage des pertes subies au 1er janvier 2020 
  • La revalorisation de toutes les pensions en fonction de l’évolution des salaires 
  • Un minimum de pension à hauteur du SMIC pour une carrière complète 
  • Le maintien et l’amélioration des pensions de réversion
En parallèle, les personnels et professionnels de santé de l'aide à domicile, des Ehpad, du secteur social, médico-social et des cliniques se mobilise pour dénoncer leurs conditions de travail. Ils demandent l'embauche de 40 000 et la prise en charge de la perte d'autonomie à 100% par la Sécurité sociale. En Franche-Comté, l'intersyndicale de l'hôpital de Trévenans (CFDT, CGT, CNI, FO) fait également le mouvement. Le rendez-vous est donné aux personnels et usagers de l'hôpital Nord Franche-Comté ce mardi à Montbéliard le matin, puis Belfort en début d'après-midi.



De leur côté, les agriculteurs ont également prévu une journée d'actions pour dénoncer l' "agribashing", à l'appel de la FDSEA.

 
Les manifestations prévues en Bourgogne-Franche-Comté
Besançon (Doubs)
  • Manifestation à 10h place Pasteur, puis vers la Préfecture, à l'appel de six organisations syndicales (FSU, CGT, Solidaires, FO, LSR, FGR)
  • Rassemblement à 15h devant la permanence du député Eric Azaulet, à l'appel de la CFDT-Santé
Montbéliard (Doubs) 
  • Rassemblement à 14h place Albert Thomas, à l'appel de l'intersyndicale
Audincourt (Doubs)
  • Rassemblement de 10h à 12h devant les locaux de l'association Soli-cités, 8 rue de Belfort, à l'appel de la CFDT santé sociaux
Belfort (Territoire de Belfort)
  • 14h30 place Corbis vers la Préfecture, à l'appel de l'intersyndicale et des personnels de l'hôpital Nord Franche-Comté
Vesoul (Haute-Saône)
  • Rassemblement à 10h00 place des Jets d’eau
Mâcon (Saône-et-Loire)
  • Manifestation à 15h00 devant la Préfecture
Dijon (Bourgogne)
  • à 10 h 00 place de la Libération
Montbard (Côte d'Or)
  • à 16 h 00 devant l’Hôpital
Nevers (Nièvre) 
  • Manifestation à 15h00 au départ du Kiosque du Parc Roger Salengro à la Préfecture
Auxerre (Yonne)
  •  manifestation à 10h30 place de l’Arquebuse
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité