Bourgogne : le gel a causé de gros dégâts dans les vignes

Les sévères gelées qui ont sévi dans la nuit du mardi 26 au mercredi 27 avril 2016 ont causé des dégâts dans de nombreux vignobles de Bourgogne. Les viticulteurs se disent très inquiets, car le froid devrait persister jusqu'à la fin de la semaine.

Par B.L.

"On n’avait pas observé de telles gelées au printemps depuis 1981"


"On voit que c’est assez grave dans certains secteurs. C’est le cas notamment dans le Chablisien et la Côte-d’Or (côtes de Nuits, côtes de Beaune) ainsi que dans la côte chalonnaise", précise Jean-Michel Aubinel, président de la confédération des appellations viticoles de Bourgogne.

"C’est toujours difficile la première journée d’avoir une estimation des dégâts. Lundi, on y verra plus clair, mais nous sommes inquiets.
L’année 2016 démarre mal. Il y a 15 jours, nous avons subi un orage de grêle sur le Mâconnais qu’on n’avait jamais connu au mois d’avril. Aujourd’hui, c’est le gel.

Le millésime 2015 nous avait donné un peu de répit. Nous étions repassés au-dessus de la barre des 1,5 million d’hectolitres après trois années très difficiles (2012, 2013, 2014). Là, on a une récolte 2016 qui est impactée et on n’a pas besoin de ça au niveau de la viticulture bourguignonne. On a besoin d’avoir une production qui permette d’honorer l’ensemble de nos marchés. C’est un nouveau coup dur", estime le président de la CAVB (confédération des appellations viticoles de Bourgogne).



"La Côte-d’Or et la Saône-et-Loire ne sont pas habituées à se protéger contre le gel"

Dans certaines régions de l'Yonne, il a fait jusqu'à - 4 degrés ces derniers jours. Dans le Chablisien, des vignerons ont choisi la technique de l’arrosage pour protéger les bourgeons. D'autres optent pour l’allumage de bougies.

"Le Chablisien est dans le nord de la Bourgogne, donc il est peut-être plus sensible à ces phénomènes de gel de printemps.
Une protection contre le gel, ça a un coût. La Côte-d’Or et la Saône-et-Loire n’étaient pas habituées à se protéger contre le gel. Mais, peut être que ce climat que l’on comprend de moins en moins, nous amènera à nous protéger contre la grêle sur l’ensemble du vignoble bourguignon", conclut le président de la confédération des appellations viticoles de Bourgogne..



Bourgogne : le gel a causé de gros dégâts dans les vignes
Les sévères gelées qui ont eu sévi dans la nuit du mardi 26 au mercredi 27 avril 2016 ont causé des dégâts dans de nombreux vignobles. Les viticulteurs se disent très inquiets, car le froid devrait persister encore quelques jours. Intervenant : Raphaël Dubois, viticulteur à Premeaux-Prissey  - Reportage : Michel Gillot et Christophe Gaillard/ Son : Yoann Danjou / Montage : Chantal Gavignet

Le reportage de Michel Gillot et Christophe Gaillard

Son : Yoann Danjou / Montage : Chantal Gavignet / Intervenant : Raphaël Dubois, viticulteur à Premeaux-Prissey

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus