Automobile : la Mini fête ses 60 ans à Dijon

Le club dijonnais « Spirit of Mini » célèbre ses 60 ans samedi 26 octobre 2019. / © Arnaud Lefèvre
Le club dijonnais « Spirit of Mini » célèbre ses 60 ans samedi 26 octobre 2019. / © Arnaud Lefèvre

La Mini est une voiture qui évoque beaucoup de souvenirs. Le club dijonnais « Spirit of Mini » célèbre ses 60 ans samedi 26 octobre 2019. Il est présidé par une vraie passionnée, Ingrid Guérin.

Par Arnaud Lefèvre

La voiture d’une vie


Pour Ingrid Guérin, la Mini est d’abord une voiture de poupée ! « Quand j’avais 3 ou 4 ans, j’allais voir les Formule 1 sur le circuit de Prenois. Vers 5 ans, j’ai vu une Mini passer devant moi. Je l’ai trouvée tellement belle que j’ai toujours voulu en avoir une ». Sauf que la première voiture d’Ingrid a été… une 4L ! La Renault était moins chère et plus facile à bricoler, car en plus d’aimer l’esthétique des voitures, elle adore bricoler, chercher des pièces pour les restaurer.

Il y a 10 ans, Ingrid a acheté Titine. « J’en voulais une bleue des années 70, il y en a peu. Je suis tombée sur une annonce sur internet. Elle était près de Valence. Mais en la voyant j’ai su que c’était elle ! » De ce coup de foudre est née une belle aventure, sur les routes de Paris, Reims, et même en Angleterre, pour les 60 ans de la Mini, un évènement grandiose, avec 8 000 voitures. « J’ai fait 2200 kilomètres, le temps était vraiment typiquement british là-bas, il y a eu tellement de pluie et de vent que la dernière nuit, ma tente s’était envolée, j’ai dormi dans la Mini ! »
 
Les membres de l’association ont tous une longue histoire avec les Mini. / © Arnaud Lefèvre
Les membres de l’association ont tous une longue histoire avec les Mini. / © Arnaud Lefèvre


Spirit Of Mini


Pour partager les bons plans et organiser des sorties, Ingrid a relancé un club à Dijon.
« Maintenant, j’ai 4 Minis, 3 à restaurer. Je vais m’attaquer à un modèle de 1992, sorti à seulement 1500 exemplaires en France ». Les membres de l’association ont tous une longue histoire mini. Jean-Louis en a possédé une quarantaine, il a même été pilote en compétition. Sylvain avait une miniature Majorette. Il s’est offert la version taille réelle, elle fait le plaisir de ses enfants.
La Mini, ce sont aussi des sensations inimitables. Même à petite vitesse, on a le sentiment d’aller à toute allure. « C’est comme un karting » ajoute Ingrid. « Dans les virages, on s’amuse comme des gamins »
 

Rendez-vous samedi 26 octobre


Pour les 60 ans de la Mini, le club invite tous les propriétaires à se rejoindre au marché de gros à 9h30 pour une exposition de leurs voitures.
A 14h une balade touristique partira de Perrigny-les-Dijon, direction la route des Grands Crus et la mythique Côte d’Urcy.


Contact club Spirit Of Mini
ingrid.guerin@live.fr
 
© Arnaud Lefèvre
© Arnaud Lefèvre

 

Sur le même sujet

Sport : on a testé... le mölkky !

Les + Lus