CARTE. Réforme des retraites : votre député a-t-il voté la motion de censure ?

Après l’utilisation du 49-3 pour faire passer la réforme des retraites, 2 motions de censure ont été déposées contre le gouvernement. L’une par la gauche, l’autre par la droite. Sans surprise, les deux textes ont été rejetés. Découvrez comment ont voté les députés bourguignons.
© Alexis Sciard/MaxPPP
Il fallait 289 voix pour que l’une des motions de censure soit adoptée et renverse le gouvernement. Tard dans la soirée, ce mardi 3 mars, l’Assemblée nationale s’est prononcée sur les 2 motions.

La première motion, déposée par Les Républicains, n’a recueilli que 148 voix. La seconde, déposée par 3 groupes de gauche (PCF, PS, LFI), n’a pas fait mieux avec 91 voix. La réforme des retraites est donc de facto adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale . 

Découvrez comment ont voté les députés bourguignons :


L'annonce du recours au 49-3, qui permet une adoption du texte sans débat a suscité la polémique. "Je regrette le recours au 49-3 pour faire passer la réforme des retraites" explique ainsi la député socialiste de Saône et Loire, Cécile Untermaïer. "Certes, ce dispositif est dans la Constitution et à la main du Gouvernement. Mais, au regard d’une réforme d’une telle ampleur, une réforme qui concerne le quotidien de millions de citoyens et encadre leur avenir après le travail, il importait de réserver un peu plus de deux semaines à ce chantier immense."

"Ce recours au 49.3 met fin à un non-débat qui n'aurait permis aucune avancée" - Fadila Khattabi


Un polémique, y compris au sein de la majorité. "Ce recours au 49.3 peut être mal vécu ou mal compris", expliquait ainsi Fadila Khattabi dans un post facebook. En tant qu'élus, parlementaires, il nous faut l'entendre et le comprendre. Pour autant, il met fin à un non-débat qui n'aurait permis aucune avancée. Aujourd'hui, au contraire, la responsabilité du gouvernement sera engagée sur un texte enrichi par les avancées négociées par les partenaires sociaux"

Ce mardi 3 mars, des manifestations d'opposants à la réforme des retraites ont eu lieu devant plusieurs permanences de députés LREM, notamment à Dijon. 

Le détail des votes des députés bourguignons (pour ou contre la censure) :

Côte d’Or :
1ere circo. Didier Martin (LREM)                    Contre
2e circo. Rémi Delatte (LR)                              Pour
3e circo. Fadila Khattabi (LREM)                    Contre
4e circo. Yolaine de Courson (LREM)              Contre
5e circo Didier Paris (LREM)                           Contre

Nièvre :
1ere circo. Perrine Goulet (LREM)                  Contre
2e circo. Patrice Perrot (LREM)                       Contre

Saône-et-Loire :
1ere circo. Benjamin Dirx (LREM)                  Contre
2e circo. Josianne Corneloup (LR)                    Pour
3e circo. Remy Rebeyrotte (LREM)                 Contre
4e circo. Cécile Untermaier (PS)                       Pour
5e circo Raphael Gauvain (LREM)                   Contre

Yonne :
1ere circo. Guillaume Larrivé (LR)                   Pour
2e circo. André Villiers (UDI)                           Pour
3e circo. Michèle Crouzet (LREM puis SE)      Contre

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique retraites économie élections législatives élections