Dijon : ils marchent pour le climat et souhaitent faire une "vélorution"

Ce dimanche 9 mai, une marche pour le climat s'est déroulée à Dijon, pour revendiquer l'urgence environnementale et climatique, alors que la loi Climat et résilience a été adoptée en première lecture à l'Assemblée Nationale mardi 4 mai .

L'appel à la manifestation est lancé pour dénoncer la "rupture avec un gouvernement non représentatif qui refuse de faire face à l'urgence écologique". La Loi Climat devrait être examinée au Sénat en juin.
200 manifestants se sont retrouvés en centre-ville de Dijon, à vélo.

Un "simulacre" de Loi Climat

200 cyclistes unis dans les rues de Dijon pour dénoncer ce qu'ils appellent le « simulacre » de la loi Climat, qui a été proposée en première lecture mardi 4 mai à l'Assemblée Nationale.
Pour eux, cette loi est bien loin de leurs aspirations plus ambitieuses pour la planète.

Selon Arthur Stelle, militant écologiste, "il n'y a pas grand'chose qui avance en matière de politique environnementale en France. Le projet de Loi qui vient d'être voté à l'Assemblée Nationale qui est très loin des mesures proposées par la convention citoyenne sur le climat, qui a été raboté par la majorité présidentielle. Et en attendant il y a toujours le climat qui se détériore.[...] On a eu un début du quinquennat en matière environnementale qui était assez prometteur avec des beaux effets de comm', mais au final on se rend compte que les efforts ne suivent pas les engagements."

Seules treize des 149 propositions de la convention citoyenne sont reprises à l'identique dans cette loi qui s'apprête à arriver au Sénat en Juin.
Une pilule difficile à avaler pour ces citoyens et militants. Cyril Chapeleau est militant à l'association "Les amis de la Terre". Pour lui, deux points ne sont pas traités par le projet de loi : "Le transport, le kérosène n'est pas taxé, cela favorise l'avion par rapport à d'autres moyens de transport plus en phase avec le climat. L'autre point, c'est tout ce qui en rapport avec les rénovations énergétiques et entre autres, ça n'aide pas les personnes qui n'ont pas les moyens de faire des rénovations énergétiques, il y a souvent un reste à charge qui est trop important."

Prendre conscience de l'urgence climatique

Pics de chaleur, pandémies, effondrement de la biodiversité, selon ces manifestants, l'urgence climatique nous frappe déjà de plein fouet. La prise de conscience ne peut plus attendre.
Pour l'assocation "La fresque du climat", Harald Lhomme, estime qu'"on peut diminuer son empreinte carbone on peut agir en essayant de transmettre ces informations à un maximum de personnes, qui comprennent comment fonctionne le climat du vaisseau dans lequel ils sont."

Depuis 2014, c'est la 13e marche pour le Climat organisée en France. Sans doute pas la dernière !

Le reportage de Maryline Barate et Rodolphe Augier
Intervenants :

Marche pour le Climat Dijon

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social environnement