Ligue 1 : le DFCO bat sèchement Lille 3 - 0

Edgar IÉ du LOSC et Frédéric SAMMARITANO du DFCO, samedi 16 décembre, sur la pelouse du stade Gaston Gérard à Dijon / © LeMousticProduction/MAXPPP
Edgar IÉ du LOSC et Frédéric SAMMARITANO du DFCO, samedi 16 décembre, sur la pelouse du stade Gaston Gérard à Dijon / © LeMousticProduction/MAXPPP

Samedi soir, en 18ème journée de Ligue 1, le DFCO recevait Lille, et a battu sèchement le LOSC 3 à 0. 

Par F.L. (avec AFP)

Le match
Les Lillois n'ont fait illusion que dix minutes, le temps de se créer une occasion par Ezequiel Ponce (6).
Sur la première réelle situation dangereuse dijonnaise, ils concédaient leur 27e but de la saison sur une reprise de volée croisée du pied gauche de Wesley Saïd après un service de Mehdi Abeid (1-0, 12).

Cinq minutes plus tard, l'ancien rennais, sur un coup-franc rapidement joué par le Sud-coréen Chang-hoon Kwon, profitait d'une nouvelle passe décisive pour tromper Mike Maignan d'une frappe à ras-de-terre d'une vingtaine de mètres (2-0, 17).
Totalement dépassé, hormis sur une tentative se Boubakary Soumaré (33), le LOSC voyait sa situation empirer en encaissant un troisième but, inscrit contre son camp par Fodé Ballo-Touré à la suite d'un tir de Frédéric Sammaritano repoussé par Maignan sur son coéquipier (3-0, 35).
A la mi-temps, les ultras lillois, qui avaient pris verbalement à partie les joueurs en leur demandant "de mouiller le maillot", décidaient de quitter le stade et de rentrer prématurément dans le Nord.
Les joueurs de Joao Sacramento ne parvenaient pas à réduire le score, en dépit d'un relâchement prévisible du DFCO, puisque seul Anwar El Ghazi inquiétait Baptiste Reynet (70).
L'addition aurait même pu être plus lourde pour Lille sur une tentative de Valentin Rosier (75).

Mauvaise semaine pour Lille
Lille a achevé une semaine cauchemardesque, marquée par une défaite à Paris (1-3, le 9 décembre), un passage difficile devant la DNCG laissant le doute sur l'avenir du club, et une élimination en coupe de la Ligue face à Nice mercredi (1-1, 2-3 aux t.a.b).

Par ailleurs, le club a annoncé vendredi avoir rompu le contrat de son entraîneur, l'Argentin Marcelo Bielsa, mis à pied le 22 novembre et qui réclamerait 15 millions d'euros d'indemnités.
Les Dogues restent en position de barragiste (18es), alors que Dijon, qui vient d'enchainer une cinquième victoire de suite à domicile, s'installe provisoirement à la huitième place.

Sur le même sujet

Yonne : une opération contre l’immigration clandestine

Les + Lus