Brexit : et si le Royaume-Uni quittait l'Union Européenne ?

Gillian Taylor est britannique et vit en Franche-Comté. Elle est opposée à la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne / © France 3 Franche-Comté : Sébastien Poirier
Gillian Taylor est britannique et vit en Franche-Comté. Elle est opposée à la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne / © France 3 Franche-Comté : Sébastien Poirier

Le réferendum outre Manche fait l'actualité. Et chez nous en Franche-Comté aussi. En cas de sortie des anglais de l'Europe, quelles conséquences ? Nous avons posé la question à un vigneron du Jura qui exporte et à Gillian britannique installée dans le Doubs. 

Par Sophie Courageot

Gillian Taylor vit à Roulans. Cette assistance de direction a participé au référendum en votant par correspondance. La sortie possible du Royaume-Uni de l'Union Européenne, elle ne veut pas y croire. Elle a voté non. Car Gillian qui a deux filles en France n'a pas la double nationalité. En cas de Brexit, elle pourrait avoir besoin d'une carte de séjour pour rester en France. Elle y vit depuis 15 ans. 

Au domaine de la Pinte à Arbois, on exporte dans le monde entier. 1000 bouteilles soit 5% des exportations du domaine prennent chaque année la direction du Royaume-Uni. Une sortie de l'UE freinerait-elle les exportations ? Pas si sûr, car le marché anglais est en plein boom et reste à prendre pour les vins du Jura.

Le Brexit en Franche-Comté
Reportage à Arbois et Roulans de Sofian Aïssaoui et Sylvain Velluet, avec Laura Seibel, Assistante export (Domaine de la Pinte) et Gillian Taylor (Britannique)

Exit, Brexit... ké za ko ? 

Les Britanniques votent jeudi sur leur appartenance à l'Union européenne lors d'un référendum historique qui se joue sur le fil du rasoir et va déterminer leur avenir et celui de l'Europe.
Les bureaux de vote ont ouvert à 07H00 (06H00 GMT). Le résultat final devrait être annoncé dans les premières heures vendredi.
Deux sondages parus mercredi donnaient une légère avance à une sortie de l'Union, ou Brexit (British Exit), mais un troisième plaçait le maintien en tête, laissant entier le suspense. Les bookmakers, eux, parient résolument sur une victoire du maintien dans l'UE, à 76% contre 24%.
Les électeurs doivent répondre à la question : "Le Royaume-Uni doit-il rester un membre de l'Union européenne ou quitter l'Union européenne?". Ils ont ensuite le choix entre deux cases à cocher: Rester ou Quitter l'Union européenne.

Le Royaume-Uni et la Bourgogne Franche-Comté en chiffre (source CCI)

Le Royaume Uni est le 4ème client de la région BFC, et son 11ème fournisseur.
Top des produits exportés (en valeur) :
- Produits de la construction automobile (en 2015 : 407 millions €)
- Boissons (2015 : 150 millions €)
- Produits alimentaires (2015 : 94 millions €)
- Machines et équipements d’usage général (47 millions €)

Les exportations vers le Royaume-Uni s'élèvent à 1,6 milliard d'euros.

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus