• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

C'est votre tour fait étape au tuyé de Mésandans

Dans le cadre de la semaine du goût, le 12/13 fait escale dans ce lieu qui mise sur les produits du terroir. Ici on fabrique du pain bio et des salaisons. 

Par Sophie Courageot

Patrick Bouvard ancien horloger a eu l'idée de  construire en 1994 un premier tuyé dans lequel sont fumés ses produits. La viande de porc est élevée en circuit court à quelques kilomètres de là, à Bonnevent, en Haute-Saône.
La fabrication des salaisons, produits charcutiers, viandes et plats cuisinés est assurée sur place, tout comme la commercialisation. 
On fabrique ici de la saucisse de Morteau ou des plats comme le millefeuille de Morteau et sa mousse de foie de canard, des saucisses sèches à l'ail des ours....
Les saucisses de Morteau sont fumées dans le tuyé pendant 24 à 48 heures.
Depuis peu, le tuyé de Mésandans fabrique également du pain bio au levain. 


Les invités de Franck Menestret dans le 12/13

  • Samuel Charton - Responsable de la production
  • Franck Bernard, Boulanger
  • Xavier Gillesgirard, Boulanger
  • Patrick Bouvard, Fondateur du Tuyé de Mésandans
 
C'est votre tour au tuyé de Mésandans

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus