"Ça pue dans la ville", "on étouffe", "c’est infernal"… à Joigny, des habitants excédés par des odeurs pestilentielles

A Joigny, dans l’Yonne, des riverains se mobilisent contre une entreprise d'un site de traitement des déchets. De très fortes odeurs se répandraient jusqu’au centre-ville. Et ils n’en peuvent plus.
 

A l'origine de ces fortes odeurs, une entreprise installée sur un site de traitement des déchets.
A l'origine de ces fortes odeurs, une entreprise installée sur un site de traitement des déchets. © France 3 Bourgogne
Ils vivent un calvaire et le font savoir. Des habitants de Joigny, dans l’Yonne, ne supportent plus les odeurs pestilentielles qu’ils sentent dès qu’ils sortent de chez eux.

"Ça vous donne la nausée. Vous sortez de chez vous à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, systématiquement vous êtes pris par des odeurs comme ça. C’est infernal", témoigne Jean Giovannangelli. 
 

C’est une horreur. Notre vie au quotidien est infernale. On ne peut pas ouvrir les fenêtres. On ne peut pas faire sécher le linge dehors".

Corinne Papillon, riveraine


En cause : le traitement de denrées périssables


La cause de ces odeurs se trouve non loin de là : l’entreprise Biodeck, installée depuis 2 ans sur un site de traitement des déchets. Biodeck traite et reconditionne des denrées périssables. Le dirigeant de la société, qui a refusé de nous laisser filmer sur le site, dit pourtant respecter la loi et avoir fait le nécessaire pour réduire les nuisances.

Le maire de la commune, lui aussi, se plaint de ces fortes odeurs.
 

C’est le deuxième été que l’on vit avec ces difficultés olfactives. Ça pue, pour le dire très concrètement, ça pue dans la ville. C’est une horreur : non seulement pour les habitants, mais aussi pour les touristes que l’on cherche à accueillir. Ça ne peut plus durer.

Nicolas Soret, maire de Joigny

 
Les odeurs arriveraient jusqu'au centre-ville de Joigny
Les odeurs arriveraient jusqu'au centre-ville de Joigny © France 3 Bourgogne


Une solution pourrait être trouvée. C’est ce que nous indique la Direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (Dréal) de Bourgogne-Franche-Comté. "On va vers une régularisation, vers une remise en conformité, plutôt que vers un arrêt des activités. Pour Biodeck, visiblement, cette remise en conformité ne pourra pas se faire sur ce site-là. L’idée c’est qu’ils partent, donc ça revient à arrêter leur activité à Joigny", indique Isabelle d'Aubuisson, responsable de l’unité interdépartementale.

Le dirigeant de la société Biodeck précise en effet qu’un déménagement est prévu dans le courant de l’année prochaine. Cette fois, au sein d’un site entièrement fermé.


Un reportage de Baziz Djaouti Claude Heudes et Cécile Reveillaud avec
Corinne Papillon, riveraine
Jean Giovannangelli, riverain
Nicolas Soret, maire de Joigny
Isabelle d'Aubuisson, Responsable de l'unité interdépartementale Dreal Bourgogne-Franche-Comté
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société