• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Canicule : 42 000 volailles et 600 porcs sont morts dans l'Yonne

© Claude Heudes
© Claude Heudes

Un feu s’est déclaré à Champlost, dans l’Yonne, jeudi 25 juillet. Environ 30 hectares de chaume ont été détruits et 600 porcs ont péri dans l’incendie d'une exploitation agricole. Par ailleurs, 42 000 volailles sont mortes de chaleur dans plusieurs élevages.
 

Par B.L. avec AFP

Les fortes chaleurs combinées à la sécheresse de la végétation accélèrent la propagation des feux.

C'est ce qui s'est passé jeudi 25 juillet 2019 en fin d’après-midi quand le feu a débuté à Champlost, à une trentaine de kilomètres d’Auxerre.

Tout a commencé vers 16h30 par un feu de chaumes, qui a gagné une exploitation agricole où se trouvait une porcherie.

Le bâtiment abritait un millier de porcs. Environ 600 d’entre eux sont morts dans les flammes. Grâce à l’intervention d’une cinquantaine de pompiers, 400 animaux ont pu être sauvés. Ces rescapés sont encore sous la surveillance vétérinaire ce vendredi.

Des sapeurs-pompiers de l’Yonne étaient toujours sur place dans la matinée pour surveiller qu’il n’y ait pas de nouveaux départs de feu.

Avec la sécheresse et les températures caniculaires, les pompiers de l’Yonne multiplient les interventions.
Les départs de feu sont très nombreux chaque jour. La préfecture a appelé le public à la plus grande vigilance.

 

"Un mégot de cigarette jeté d’une fenêtre, un tesson de bouteille abandonné dans la nature, un brûlage de déchets à domicile … ces incivilités peuvent entrainer le début d’un sinistre.

Le vent, rajouté à tous ces risques, peut aggraver la propagation d’un incendie, augmenter le risque d’extension à toute construction avoisinante ou déplacer un panache de fumée polluant et indisposant la population.

En outre, la consommation importante d’eau nécessaire pour éteindre ces incendies, alors que cette eau manque de toute part, et enfin des hommes et des femmes éprouvés car fortement sollicités, font que nous renouvelons d’autant plus vivement les conseils de prudence à chacun", déclare le SDIS (service départemental d'incendie et de secours) de l'Yonne.
 
 

Des élevages de volailles "lourdement impactés" par la chaleur


Jeudi 25 juillet, il a fait particulièrement chaud dans l’Yonne, qui était en vigilance canicule "rouge", pour la première fois de l’histoire.
Le record de température pour le département a été atteint à Chablis avec 42,6 degrés. A Auxerre, il a fait 42,1 degrés et 42, 4 à Sens.

Une véritable fournaise pour les humains comme pour les animaux. Plusieurs élevages de volailles ont été "lourdement impactés", indique la préfecture de l’Yonne : quatre exploitations ont perdu 42 000 volailles en raison de la chaleur qui régnait ce jour-là.  

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus