Canicule et Covid-19 : les gestes simples à adopter

Les prévisions météorologiques annoncent un pic de chaleur intense et durable sur toute la France. Quels bons réflexes adopter pendant cet épisode qui arrive en pleine période de Covid-19 ?

© Image par Gerd Altmann de Pixabay

La canicule s'installe sur toute la France

Un épisode de canicule est en place depuis ce jeudi 6 août et devrait persister jusqu'au mardi 11 août sur une grande partie de la France.
Les températures attendues dépassent les 30 degrés et pourront atteindre jusqu'à 41 degrés (sous abri) dans certaines zones du pays.


Quelques gestes simples à adopter en cas de fortes chaleurs en cette période d'épidémie de Covid-19 

Le port du masque est obligatoire dans tous les lieux publics et dans la rue pour certaines communes.
Difficile à supporter en cas de fortes chaleurs, il reste cependant indispensable pour éviter la propagation du virus.

Pour prévenir des risques liés à la canicule, adoptez les bons reflexes :

• Boire régulièrement sans attendre d’avoir soif

Maintenir une température acceptable dans le logement
En cette période de circulation du virus, il est nécessaire d’adapter l’utilisation des ventilateurs et climatiseurs individuels.
Ils doivent être équipés de filtres performants et correctement entretenus qui permettent alors d’obtenir un air « filtré » faisant baisser significativement la charge virale de la pièce si une ou plusieurs personnes infectées sont présentes.
Canicule : se rafraîchir en période de Covid-19
Canicule : se rafraîchir en période de Covid-19 © Ministère des Solidarités et de la Santé


• Passer plusieurs heures par jour dans des établissements publics frais
La fréquentation d’espaces et lieux publics rafraîchis (cinémas, magasins, piscines..) est encouragée en période de canicule mais contrainte en période d’épidémie de la Covid-19.
Selon santé publique France, les brumisateurs en usage extérieur augmentent l’humidité relative et débarrassent indirectement l’air de petites particules se fixant aux gouttelettes du brouillard. Les particules ont tendance à se fixer à ce brouillard et tomber au sol, assainissant l’air.

• Pendant les heures les plus chaudes, se reposer dans un lieu frais 
Adapter son alimentation (plats froids, fruits et légumes crus).
Renforcement du lien social : prendre et donner des nouvelles à son entourage (famille, amis, voisins)


Recommandations supplémentaires pour les personnes âgées  
• Se mouiller le corps pour abaisser la température corporelle.
• Boire sans dépasser 1,5 litre d’eau chaque jour et manger en quantité suffisante pour un apport suffisant en sels minéraux.

Recommandation supplémentaire pour les nourrissons et jeunes enfantsUne attention particulière est requise pour les enfants ayant des problèmes de santé ou prenant régulièrement un traitement médicamenteux

Canicule au travail : les précautions à prendre
Pour limiter les risques d’accidents du travail liés à de fortes chaleurs, les employeurs doivent mettre en place une série de précautions afin de protéger les travailleurs les plus exposés.
Une instruction complémentaire a été mise en place en ce qui concerne les recommandations en matière d’aération, de ventilation et de climatisation pour le secteur travail.
Canicule et Covid-19 : les précautions à prendre à l'attention des employeurs
Canicule et Covid-19 : les précautions à prendre à l'attention des employeurs © Ministère des Solidarités et de la Santé

Une plateforme téléphonique d'information "canicule" est en place au  0800 06 66 66 (appel gratuit entre 9h et 19h depuis un poste fixe)
 Les niveaux d’alerte du Plan national canicule

Niveau 1 - veille saisonnière.

Ce niveau correspond à une couleur verte sur la carte de vigilance météorologique.
Il est activé automatiquement du 1er juin au 15 septembre de chaque année. 
Niveau 2 - avertissement chaleur
Ce niveau est une phase de veille renforcée permettant aux différents services de se préparer à une montée en charge en vue d’un éventuel passage au niveau 3 - alerte canicule et de renforcer des actions de communication locales et ciblées (en particulier la veille de week-end et de jour férié).
Niveau 3 - alerte canicule
Sur la base de la carte de vigilance météorologique de Météo-France (vigilance orange), les préfets de départements peuvent déclencher le niveau 3 - alerte canicule.
A ce niveau, des actions de prévention et de gestion sont mises en place par les services publics et les acteurs territoriaux de façon adaptée à l’intensité et à la durée du phénomène.
Niveau 4 - mobilisation maximale
Ce niveau peut être activé en cas de vigilance météorologique rouge.
Ce niveau correspond à une canicule avérée exceptionnelle, très intense et durable, avec apparition d’effets collatéraux dans différents secteurs (sécheresse, approvisionnement en eau potable, saturation des hôpitaux...). Cette situation nécessite la mise en œuvre de mesures exceptionnelles.
La crise devenant intersectorielle, elle nécessite une mobilisation maximale et une coordination de la réponse de l’Etat avec l’activation de la Cellule Interministérielle de Crise (CIC) qui regroupe l’ensemble des ministères concernés.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
canicule météo santé société