Carte. En Bourgogne, la grève des laboratoires d'analyse médicale se poursuit jusqu'au jeudi 24 octobre

Des laboratoires d'analyse médicale ont été réquisitionnés par l'ARS pour ces trois jours de grève, du 22 au 24 octobre. / © Vanessa Meyer/MaxPPP
Des laboratoires d'analyse médicale ont été réquisitionnés par l'ARS pour ces trois jours de grève, du 22 au 24 octobre. / © Vanessa Meyer/MaxPPP

Les laboratoires d'analyse médicale sont entrés en grève, le 22 octobre, pour protester contre les 170 millions d'économies prévus en 2020 par la réforme de l'Assurance maladie. Le mouvement continue jusqu'au 24 octobre. En Bourgogne-Franche-Comté, 23 laboratoires réquisitionnés restent ouverts.

Par Antoine Belhassen

Le personnel des laboratoires d'analyse médicale manifestent à nouveau, de ce mardi 22 octobre au jeudi 24 octobre, contre les économies prévues par la réforme de l'Assurance Maladie. Pendant ces trois jours de grève, les laboratoires d'analyse ont prévu de fermer leur rideau au public.

Pour cause, ils rejettent les 170 millions d'euros d'économies prévues, qui équivalent à un gel de leurs recettes alors que les dépenses de santé sont censées progresser globalement de 2,3 %.

Dans une pétition, les six organisations dénoncent un nouveau coup de rabot après "dix ans de pression tarifaire". En première ligne : les laboratoires de proximité. Ce texte, lancé par six syndicats et associations de biologistes, a déjà obtenu, selon elles, "plus de 300 000 signatures" lors d'une première semaine de mobilisation, fin septembre.

Le mois dernier, certains laboratoires avaient en effet cessé leurs activités l'après-midi, pendant près d'une semaine. Ce mouvement avait été suivi par près de 95 % de la profession, selon les organisations.

23 laboratoires réquisitionnés dans la région


Plusieurs laboratoires ont été réquisitionnés par l'Agence Régionale de Santé. Une mesure prise car ils constituent "des plateaux techniques indispensables à l’analyse des échantillons biologiques" et premettent de "maintenir une capacité d’accueil des patients relevant de l’urgence biologique en conservant une capacité analytique suffisante."

Cliquez sur les points afin d'obtenir les laboratoires ouverts dans la région. Les laboratoires privés sont plus susceptibles d'être ouverts ou partiellement ouverts. Aucune information n'a été trouvée pour le département de la Côte d'Or.

Ces réquisitions iraient à l'encontre du droit de grève selon le Syndicat National des Médecins Biologistes qui a effectué un recours devant le tribunal administratif.

Sur le même sujet

Les + Lus