CARTE. Nuits des étoiles 2020 : découvrez les animations en Bourgogne-Franche-Comté

La 30e édition des Nuits des étoiles, événèment qui met à l'honneur l'astronomie, aura lieu les 7, 8 et 9 août 2020, notamment en Bourgogne - Franche-Comté. Si certaines associations ont dû annuler leurs animations en raison des contraintes sanitaires, d'autres ont décidé de les maintenir.

Photo d'illustration des Nuits des étoiles.
Photo d'illustration des Nuits des étoiles. © MaxPPP
"Je suis extrêmement déçu." Pierre Martin a décidé, en accord avec les membres de l'Association Astronomique de Franche-Comté, d'annuler "à contre-coeur" sa Nuit des étoiles à Besançon, dans le Doubs, les 7, 8 et 9 août.
Sens de circulation, distanciation sociale, port du masque, nettoyage des oculaires et désinfection des molettes de télescopes... Les contraintes sanitaires, liées à l'épidémie de coronavirus, étaient trop nombreuses pour le président de l'association. "C'était hors de propos de l'organiser de façon sereine", regrette-t-il.

Quelque 700 participants y prennent part chaque année dans la cité bisontine. De nombreux clubs et associations de Bourgogne - Franche-Comté n'ont pas maintenu leur événement. 

A Belfort, un écran avec les images en direct du télescope 

Les Bisontins passionnés d'astronomie devront se rabattre sur Dole, Chevreaux ou encore Belfort. Dans la cité du Lion, pas question de faire l'impasse sur les Nuits des étoiles, qui fêtent leur trentième édition partout en France. Michel Bardy, président du CERAP et du Planétarium, tenait à ce que l'événement ait lieu. Ce sera le cas à la maison départementale de l'environnement sur la base nautique de Malsaucy.  "On en a longuement parlé, nous n'avons pas trop hésité."

Ils ont suivi les recommandations de l'Association française d'astronomie (AFA), organisatrice des Nuits des étoiles, qui préconisait de maintenir l'événement avec la mise en place de précautions sanitaires.

Les animateurs porteront un masque, les télescopes seront nettoyés après chaque observation et des jauges seront instaurées, notamment dans le planétarium. Et, nouveauté, un écran avec les images en direct de chaque télescope sera à disposition des visiteurs. Près de 300 personnes sont attendues.

"On doit continuer à diffuser la culture scientifique et l'astronomie"

L'épidémie de coronavirus n'a pas non plus chamboulé les plans de la Société astronomique de Bourgogne, qui a maintenu sa Nuit des étoiles à Dijon (Côte-d'Or). "On fait comme les autres étés, affirme son directeur Eric Chariot. C'est un grand événement de l'année." Les organisateurs ont attendu l'aval de la préfecture pour le confirmer sous toutes ses composantes : quizz, conférences, village astrologique, télescopes, planétarium à ciel ouvert...
 
Les mêmes règles sanitaires qu'évoquées ci-dessus seront appliquées. "Il y aura moins de bénévoles que d'habitude, regrette Eric Chariot. Certains ressentent une crainte par rapport au virus."  Habitués à recevoir près de 5 000 visiteurs par jour les autres années, les organisateurs ne pourraient voir que la moitié de l'affluence en 2020 : "Les gens ont envie de sortir, mais il y a pas mal de contraintes supplémentaires."

Peu importe la fréquentation finalement, tant que l'événement se tient, conclut le Dijonnais : "On doit continuer à diffuser la culture scientifique et l'astronomie, ce sont des messages très utiles en ce moment."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région bourgogne franche-comté astronomie culture sciences espace
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter