Champagnole, Lure, La Planche des Belles Filles : présentation du parcours du Tour de France 2020

Le Tour de France 2020 arrivera à la Planche des Belles Filles pour la cinquième fois. / © Francetv
Le Tour de France 2020 arrivera à la Planche des Belles Filles pour la cinquième fois. / © Francetv

Le parcours de la 107e édition du Tour de France a été dévoilé à Paris, en présence des coureurs. Pour la Franche-Comté, Champagnole, Lure et La Planche des Belles Filles seront des villes étapes. 

Par Léo Marron

On le savait, Jeux Olympiques obligent, la prochaine édition du Tour de France sera avancée du 27 juin au 19 juillet 2020. Le parcours a été présenté à Paris, en présence des coureurs. Ville de départ : Nice. 
Tour de France 2020 : Champagnole, Lure et La Planche des Belles Filles
Le 17 juillet, les coureurs s'élanceront de Bourg-en-Bresse vers Champagnole. C'est la seconde fois dans l'histoire du Tour que la caravane passe à Champagnole. La première fois, c'était en 1964, la commune était alors un départ d'étape pour rejoindre Thonon-Les-Bains et le maillot jaune s'appellait à l'époque Rudi Atlig. C'était il y a 55 ans. 

Le lendemain, le 18 juillet, l'étape partira de Lure jusqu'à La Planche des Belles Filles. La seule station de ski de la Haute-Saône est une arrivée d'étape attendue, c'est la 5e fois depuis 2012 que les coureurs s'épuisent dans ses pentes à près de 9%. Habituellement, le passage par La Planche des Belles Filles est un des premiers gros rendez-vous pour les coureurs. Cette fois, ce sera un juge de paix à la veille du départ vers Paris. Les Champs-Elysées qui consacreront, comme chaque année, le vainqueur de l'édition 2020 du Tour de France. 

Pour le reste du Tour, les coureurs s'élanceront depuis Nice pour pédaler jusqu'à l'Ouest de la France par le Sud. Une remontée par avion jusqu'en Charente-Maritime pour rejoindre ensuite les Alpes. Là, les étapes décisives de montagne devraient donner lieu à des attaques en équipe pour espérer une victoire finale.


"C'est sûr, c'est un Tour pour moi"


Thibaut Pinot a semblé très satisfait du tracé dévoilé ce mardi 15 octobre. Le Franc-Comtois avait d'ailleurs fait le déplacement à Paris. "C'est sûr, c'est un Tour pour moi mais aussi pour beaucoup de coureurs. Pour Bernal, c'est idéal aussi. (À propos de l'avant-dernière étape, un contre-la-montre en Haute-Saône) C'est un chrono difficile qui convient aussi pour les grimpeurs. Les rouleurs devront prendre du temps avant. (À propos du col de la Loze, l'attraction alpestre du tracé) Je vais le découvrir, les images sont assez impressionnantes, ça change des cols réguliers, c'est bien de trouver des cols en France qui ressemblent un peu à ceux du Giro et de la Vuelta. Ce sont les nouveaux cols, plus courts et plus raides, qui vont créer des écarts" a expliqué le cycliste originaire de Haute-Saône.

 

Sur le même sujet

Marathon de Chablis : du monde pour la première édition

Les + Lus