• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Chardonnay : le centre éducatif fermé ne devrait pas s'installer au château de Montlaville

© R. Ho-A-Chuck
© R. Ho-A-Chuck

Il ne devrait pas y avoir de centre éducatif fermé à Chardonnay en Saône-et-Loire. La décision a été prise le 8 janvier, après une réunion au ministère de la Justice. Reste maintenant à trouver rapidement un autre lieu d'accueil pour cette structure.

Par C.R.

• Un choix trop rapide, un lieu inadapté

L'opposition aura donc été trop forte : le château de Montlaville à Chardonnay en Saône-et-Loire, n'hébergera pas de centre éducatif fermé. Ainsi en a décidé une réunion, mardi 8 janvier 2019, au ministère de la Justice à Paris, en présence des parlementaires du département.

Les participants ont visiblement convenu que ce lieu n'était pas approprié. Question "d'image de marque" pour ce village viticole et manque d'infrastructures adaptées (transports en commun, établissements scolaires, structure médicale...)

La très forte opposition locale a également pesé dans ce choix. Les élus de la commune avaient appris par hasard l'existence de ce projet, déjà bien avancé et une pétition a été signée par la presque la totalité des habitants. 

La Sauvegarde 71 souhaitait acquérir le château de Montlaville et procéder rapidement aux travaux, d'autant que le centre éducatif fermé de Fragny à Autun est fermé. Le manque de concertation a donc pesé.

• Un mois pour trouver une alternative

Lors de la réunion, les élus se sont donné un mois pour trouver un autre lieu susceptible d'accueillir le CEF. Un délai serré pour présenter et faire accepter ce type de structure. La députée Cécile Untermaier a envoyé une lettre aux maires de sa circonscription pour trouver un bâtiment.

Reportage : Marie Jolly, Romy Ho-A-Chuck

Avec : Paul Perre, maire de Chardonnay (SE)
           Cécile Untermaier, députée de Saône-et-Loire (PS)
           Alain Boyette, association "Chardonnay-Patrimoine"
 
Les réactions à Chardonnay


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Accidents de rugby : sensibilisation dans l'Yonne

Les + Lus