• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Château-Chinon : le musée du septennat commence son déménagement

déménagement au musée du septennat de Château-Chinon / © Tania Gomes
déménagement au musée du septennat de Château-Chinon / © Tania Gomes

En 2020, le musée du septennat et celui du costumes seront réunis. A Château-Chinon, le déménagement a commencé le 1er septembre 2019. 

Par Tiphaine Pfeiffer

Une page se tourne. Depuis le 1er septembre 2019, il n'est plus possible de visiter les musées du costume et du Septennat de Château-Chinon.

Il faudra attendre 2022 pour revoir leurs collections hétéroclites dans un nouveau lieu, moderne qui aspire à devenir un pôle touristique au cœur du Morvan.
 


Ce projet de "Cité muséale" est présenté aux habitants jeudi 19 septembre à Château-Chinon. 

Des travaux longs et ambitieux

Depuis quinze jours, les vitrines du musée du Septennat se vident. Les cadeaux reçus pendant sa présidence par François Mitterrand rejoignent des boîtes et des caisses, avec moultes précautions.
 
Vase du Musée du septennat en cours de déménagement - septembre 2019 / © Tania Gomes
Vase du Musée du septennat en cours de déménagement - septembre 2019 / © Tania Gomes


Pendant plus de deux ans, les anciens bâtiments seront transformés, du sol au plafond. Le futur musée proposera une nouvelle scénographie avec des galeries numériques. Le temps de la fermeture permettra de restaurer des costumes et des objets afin de les exposer dans de meilleures conditions.

Le bâtiment sera lui aussi repensé puisque la nouvelle entrée se fera au coeur de la ville, depuis la Maison du Morvan.
 


Le sénateur et conseiller départemental de la Nièvre, Patrice Joly, espère relancer l'attractivité de Château-Chinon et le tourisme dans cette cité qui a connu son heure de gloire du temps de l'ancien président de la République, François Mitterrand.

Au total, l'investissement représente environ 10 millions d'euros. 


Un reportage de Rémy Chidaine, Tania Gomes et Cécilia Ngoc
Intervenants :
  • François Martin, conservateur départemental en chef des musées et du patrimoine culturel
  • Patrice Joly, conseiller départemental et sénateur de la Nièvre (PS)

A lire aussi

Sur le même sujet

Dijon : les gilets verts, des médiateurs au service des usagers

Les + Lus