• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Chatenois, dans le Jura : sans camions, la vie est belle....

© D. Colle
© D. Colle

La FNE (Fédération Nationale de l'Environnement) écrit au Président de la République : elle veut des actions concrètes pour limiter le transport routier de marchandises. Exemple à Châtenois, dans le Jura, commune qui a interdit les poids lourds de plus de 7,5 tonnes.

Par Catherine Eme-Ziri

Le projet de loi "Mobilités" est actuellement examiné à l'Assemblée Nationale. Il y manque un volet selon les défenseurs de la nature : la lutte contre le nombre de camions sur les routes.
France Nature Environnement et d'autres associations de protection de la nature en appellent au Président de la République auquel une lettre-pétition a été envoyée.
Selon les signataires "...le projet de loi ne prévoit pas de remettre en cause les avantages fiscaux accordés au transport routier et reste muet sur le principe d’application d’une redevance kilométrique pour les poids lourds..." Et les signataires ajoutent : " Il est encore temps de parfaire cette loi et de répondre plus précisément aux attentes des français en matière de protection du climat et de la santé, ainsi que d'équité fiscale."

Voir la lettre de la FNE envoyée au Président de la République

Carte du trafic routier en Franche-Comté :
Trafic routier moyen DIR Est en 2018 / © DIR Est
Trafic routier moyen DIR Est en 2018 / © DIR Est

Les routes les plus encombrées en Franche-Comté restent la RN 83 entre Besançon et Lons-le-Saunier et la RN 57 qui part des Vosges pour aller à Pontarlier en passant par Besançon. 


Exemple à Châtenois (Jura)

Selon les riverains qui habitent près de grands axes routiers, le nombre de camions ne fait qu'augmenter. Les chiffres disent le contraire : leur nombre serait plutôt stables, selon les directions interdépartementales des routes.
Mais, sur certaines portions, vivre à proximité devient... invivable. Les camions peuvent même atteindre 20 % du trafic général, soit un véhicule sur 5 !

Certaines communes ont pris le taureau par les cornes : elles ont tout simplement interdit la traversée de leur territoire aux poids lourds.
A Châtenois, près de Dole, on se félicite de cette décision prise en 2016 : l'interdiction des poids lourds de plus de 7,5 tonnes sur l'ancienne RN 73 devenue RD 673. Même si tous les routiers ne respectent pas forcément cette interdiction. 
Cette commune a la malchance de se trouver entre Gray et les entrepots situés à Rochefort-sur-Nenon.

 
Châtenois, dans le Jura : la vie est belle, sans camions
La FNE a écrit au Président Macron pour demander de lutter davantage contre les camions. A Châtenois, ils sont interdits de circulation. Reportage : T. Chauffour, JS Maurice, D. Colle et M. Blanc Avec en interview : André Paul, Riverain, Jacques Paul, Maire (sans étiquette) de Samson et Philippe Blanchet, Maire (sans étiquette) de Chatenois

Sur le même sujet

Quel avenir pour la maison Colette de Besançon ?

Les + Lus