• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Conseil régional : François Sauvadet chahuté sur sa promesse de démissionner de son mandat de député

Les élus FN de Bourgogne-Franche-Comté ont brandi des pancartes adressées à François Sauvadet, chef de file LR-UDI au conseil régional. / © Twitter
Les élus FN de Bourgogne-Franche-Comté ont brandi des pancartes adressées à François Sauvadet, chef de file LR-UDI au conseil régional. / © Twitter

Le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté se réunit en session plénière ce vendredi 18 mars 2016, à Dijon. Une session perturbée par les élus dFront National, qui ont brandi des pancartes pour "rappeler" à l'UDI François Sauvadet sa promesse de démissionner de son mandat de député.

Par T.S. (avec AFP)

La session plénière de la région Bourgogne-Franche-Comté, qui traite en priorité des orientations budgétaires 2016, a lieu ce vendredi 18 mars à partir de 10h, à l’hôtel de région, à Dijon. A l’ordre du jour notamment : la proposition de dénomination de la région Bourgogne-Franche-Comté (un nom qui restera tel quel), les orientations budgétaires pour 2016, et la mise en œuvre du plan d’urgence pour l’emploi au niveau régional, avec le lancement d’un appel à projets en direction des centres de formation d’apprentis pour la création d’une action de découverte de l’environnement professionnel et de l’apprentissage, destinée aux jeunes demandeurs d’emploi.

Le nom de la future grande région en discussion


Près de 11 500 personnes ont été interrogées. Des départements, des agglomérations ont donné leur avis et tout le monde est allé dans le même sens: la nouvelle grande région Bourgogne-Franche-Comté s'appellera Bourgogne-Franche-Comté. C'était l'un des points à l'ordre de jour de l'assemblée pleinière de la région.

Reportage de Emmanuel Pinsonneaux et Jean-Louis Saintain
Le nom de la future grande région en discussion au Conseil régional
Intervenants: François Sauvadet, président du groupe LR-UDI; Sophie Montel, Présidente du groupe FN; Marie-Guite Dufay, Présidente PS de la région Bourgogne-Franche-Comté - France 3 Bourgogne

Le groupe FN attaque François Sauvadet 


Mais avant la session, quelques militants du parti "Debout la France" ont déroulé une banderole devant le conseil régional, pour protester contre la hausse des indemnités des élus régionaux, un sujet qui fait polémique ces derniers mois.
6 militants du parti Debout la France ont manifesté devant le conseil régional à Dijon, contre la hausse des indemnités des élus. / © France 3 Bourgogne
6 militants du parti Debout la France ont manifesté devant le conseil régional à Dijon, contre la hausse des indemnités des élus. / © France 3 Bourgogne

Plus tard, dans la salle du conseil, c'est cette fois le groupe Front National qui est passé à l'action, s'attaquant à François Sauvadet, chef de file du groupe LR-UDI, en brandissant des pancartes jaunes avec quelques citations du leader de la droite en BFC. Les élus frontistes lui reprochent de ne pas avoir encore abandonné son mandat de député, comme François Sauvadet l'avait promis lors de la campagne des dernières élections régionales.

En septembre 2015, alors tête de liste LR-UDI-DVD aux élections régionales, François Sauvadet avait annoncé qu'il démissionnerait "dès janvier" de son mandat de député. Tandis qu'il s'exprimait devant l'assemblée régionale, les élus frontistes ont levé des pancartes jaunes sur lesquelles étaient écrites des phrases qu'il avait prononcées ces derniers mois comme "Etre député ne sert plus à rien" ou encore "Je pense que je suis plus utile dans ma région, dans mon département". Après une brève suspension de séance, la présidente PS de la région Marie-Guite Dufay a dénoncé "cette politique spectacle".
Le FN attaque François Sauvadet au conseil régional
La session plénière du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté du vendredi 18 mars 2016 a été perturbée par une action du groupe Front National, contre François Sauvadet (chef de file LR-UDI).
"Cette action vise à rappeler les promesses électorales de François Sauvadet, qui n'a toujours pas respecté ses engagements au 18 mars", a déclaré à l'AFP la cheffe de file des élus FN Sophie Montel, en précisant qu'une pétition avait été lancée sur internet. Mme Montel a rappelé qu'"en juin, à un an des prochaines élections, la loi (lui) interdira de démissionner". Dans un communiqué, trois élus PS régionaux, Océane Charret-Godard, Denis Hameau et Françoise Tenenbaum avaient accusé mercredi François Sauvadet "de jouer la montre au prétexte d'un recours sur l'élection exercé par ses propres amis dans le but de servir ses intérêts".

Avant la session, celui qui est aussi président du conseil départemental de Côte-d'Or a assuré à l'AFP qu'il "démissionnerait, le moment venu, comme (il) en a pris l'engagement", appelant le FN à "balayer devant sa porte". "Quant au PS, j'attends la démission effective de Denis Sommer", vice-président du conseil régional et maire de Grand-Charmont (Doubs), a-t-il poursuivi.




 


Suite à cette action, la session du conseil régional a du être suspendue par la présidente, Marie-Guite Dufay, dénonçant au passage la méthode du groupe FN. François Sauvadet avait indiqué qu'il "démissionnerait de son mandat de député au moment opportun"

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus