Coronavirus : la Bourgogne-Franche-Comté reste la région la plus touchée en France

Même pendant les fêtes, l'épidémie de coronavirus ne faiblit pas dans la région. Le taux d'incidence reste largement supérieur à la moyenne nationale. La tension hospitalière, quant à elle, reste élevée.

Illustration.
Illustration. © Alexandre MARCHI / MAXPPP

La deuxième vague de l'épidémie se poursuit et n'épargne pas la région Bourgogne-Franche-Comté. D'après les derniers chiffres communiqués par l'Agence Régionale de Santé (ARS), ce jeudi 24 décembre, la région demeure la plus touchée de l'Hexagone.

Un taux d'incidence largement supérieur aux autres régions

Facteur déterminant pour observer l'évolution de l'épidémie, le taux d'indicence demeure supérieur à la moyenne nationale, de près de 100 points. En Bourgogne-Franche-Comté le taux en population générale est de l'ordre de 250 pour 100 000 habitants. Il atteint même 300 pour 100 000 concernant les personnes de plus de 65 ans.

Les départements du Doubs et du Jura sont les plus exposés à l'évolution du virus. Toujours selon l'ARS, Le taux de positivité des tests (près de 8%) s’établit au double de la moyenne nationale.

 

Les établissements de santé sous forte pression

De fait, les établissements de santé sont toujours soumis à une forte pression. Ils enregistrent chaque jour plus de 60 hospitalisations pour cause de COVID-19.  

Dans la région près de 1 700 personnes sont hospitalisées pour des formes sévères de COVID-19. Pour Les transferts de patients se poursuivent (plus de 275 depuis le début de cette deuxième vague).

2 480 décès sont recensés en établissements de santé (2 335 la semaine dernière), 1 397 dans les établissements médico-sociaux de la région (1 299 la semaine dernière), soit 243 décès supplémentaires sur la dernière période de 7 jours.

La camapagne de vaccination débutera au CHU de Dijon

Dès ce dimanche 27 décembre la première campagne de vaccination débutera au CHU de Dijon. Elle ne sera toutefois pas obligatoire.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société