Coronavirus Covid-19 : L’appel à l’aide des médecins aux entreprises pour leur fournir des masques

Des boites de 50 masques issues des stocks stratégiques ont été distribuées par l'Etat / © Aurélie Ladet / MaxPPP
Des boites de 50 masques issues des stocks stratégiques ont été distribuées par l'Etat / © Aurélie Ladet / MaxPPP

Les professionnels de santé sont en première ligne dans la lutte contre le Coronavirus. Mais ils font face à la pénurie de matériel. L’Union régionale des professionnels de santé en appelle aux entreprises qui disposeraient de masques et de tout moyen de protection pour assurer leur sécurité.

Par Sébastien Letard

« On lance un appel… On tente tout » confie Eric Blondet, président de l’Union régionale des professionnels de santé, branche Médecins libéraux. Objectif : faire face à la pénurie qui s’annonce alors que les médecins généralistes voient désormais affluer les patients souffrants de symptômes grippaux.

Selon lui, les médecins libéraux disposent actuellement de stocks nécessaires pour « quelques jours ». D’où l’appel des professionnels aux entreprises dans un communiqué.

Masques, sur-blouses, charlottes, lunettes et vêtements de protection

« L’URPS Médecin Libéral appelle toutes les petites, moyennes et grandes entreprises qui disposent de stocks de masques FFP1, FFP2 ou FFP3, de sur-blouses ou de vêtements de protection, de charlottes, de lunettes de protection, dont ils n’auraient pas l’utilité immédiate pour leurs propres salariés dans cette période, de les mettre à disposition des soignants, pour leur permettre une protection aussi adéquate que possible dans leur exercice. » - Communiqué URPS - Médecins Libéraux BFC

Ce mercredi déjà, 2 établissements hospitaliers de Franche-Comté ont lancé un appel similaire.

 


Visées par cet appel, les industries agroalimentaires, le secteur de la chimie et plus largement toutes les entreprises appelées à manipuler des produits volatiles.

"On cherche à utiliser des stocks qui dormiraient dans les entreprises" - Dr Eric Blondet


« On ne demande pas tous leurs stocks, juste s’ils peuvent participer à l’effort. On cherche à utiliser des stocks qui dormiraient dans les entreprises » explique le Dr Eric Blondet.

Un millier de masques retrouvés dans les stocks


Ce mercredi matin, ce sont ainsi un millier de masques qui ont pu être récupérés. Ils appartenaient à une entreprise qui les avait achetés lors d’une précédente pandémie grippale. L'entreprise a été invitée à se tourner vers l'Agence régionale de santé. 

Depuis ce mercredi, la deuxième vague de distribution des stocks stratégiques a débuté dans les 25 départements les plus concernés par l’épidémie de Coronavirus Covid-19 (Côte d’Or, Doubs, Haute-Saône, Saône-et-Loire, Territoire en Belfort pour la région). Lors de la précédente distribution, la plupart des cabinet avait reçu une boite de 50 masques. « Mais il n’y avait pas assez de boites pour tous » remarque Eric Blondet.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus