Coronavirus Covid-19 : la distribution de 350 000 masques a commencé en Saône-et-Loire

André Accary, président du Conseil Départemental de Saône-et-Loire et ses équipes se sont déplacés sur le territoire pour distribuer les premiers masques aux personnels soignants.
Distribution de masques par le président du Conseil départemental de Saône-et-Loire et une partie de ses équipes
Distribution de masques par le président du Conseil départemental de Saône-et-Loire et une partie de ses équipes © NZ / France 3 Bourgogne
350 000 masques ont été commandés par le Conseil Départemental de Saône-et-Loire.
Dans cette commande, des masques chirurgicaux et des masques en tissus, pour lutter contre l'épidémie du coronavirus Covid-19.

Le Président du CD71, André Accary, a indiqué avoir passé la commande il y a environ trois semaines, quand les personnels soignants ont commencé à alerter du manque de matériel.

Il fallait qu'on soit prêt pour pallier aux insuffisances.
- André Accary, Président du Conseil Départemental de Saône-et-Loire

Le mardi 31 mars, ce sont 20 000 masques qui ont été distribués sur tout le département.
Le mardi 31 mars, ce sont 20 000 masques qui ont été distribués sur tout le département. © NZ - France 3 Bourgogne


Les livraisons ont débuté ce mardi 31 mars dans les maisons départementales des solidarités, pour les agents du médico-social, les travailleurs sociaux, les assistants familiaux, les infirmiers libéraux mais aussi tous les personnels d'aides à domicile. 

Distribution de masques à Paray-le-Monial par le président du Conseil départemental de Saône-et-Loire André Accary et ses équipes
Distribution de masques à Paray-le-Monial par le président du Conseil départemental de Saône-et-Loire André Accary et ses équipes © NZ / France 3 Bourgogne


Le mercredi 1er avril, les médecins généralistes libéraux, les ambulanciers, les artisans, les structures pour personnes handicapées et les EHPAD commenceront aussi à être livrés en masques.

A la fin de cette semaine, pas moins de 100 000 masques "seront distribués sur tout le département" par neuf personnes. 
Les masques chirurgicaux sont destinés au personnel en première ligne, comme les médecins. 


Des masques en tissus homologués

Mais il y a aussi les masques en tissu.
Fabriqués à Charlieu, dans la Loire, ils sont conditionnés à Mâcon, grâce à 160 volontaires, avant d'être livrés.
Ils sont composés à 51% de polyester, 48% de coton et 1% d'élasthanne. André Accary assure "les masques répondent bien aux norrmes d'hygiène de l'armée". 

© André Accary - CD71


Ces masques peuvent être utilisés jusqu'à 10 fois, en étant bien-sûr lavés à chaque fin de journée.

Le Conseil Départemental donne ces conditions d'utilisation :

Même si cette commande satisfait les besoins du personnel soignant aujourd'hui, les demandes de blouses, de surblouses, de solution hydroalcoolique et de coiffures adaptées peinent à être entendues. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société économie