INFOGRAPHIE. Coronavirus Covid-19 : comment évolue l'épidémie dans les départements de Bourgogne Franche-Comté ?

 La Polyclinique de Franche-Comté, à Besançon, a aménagé six chambres de réanimation et 24 lits de médecine « spécial Covid-19 » pour affronter l’épidémie. / © Arnaud CASTAGNE - maxPPP
La Polyclinique de Franche-Comté, à Besançon, a aménagé six chambres de réanimation et 24 lits de médecine « spécial Covid-19 » pour affronter l’épidémie. / © Arnaud CASTAGNE - maxPPP

Dans les 8 départements de Bourgogne Franche-Comté, l'épidémie n'a pas suivi le même scénario. Territoire de Belfort, Doubs, Saône et Loire et Côte-d'Or sont les plus touchés. Ailleurs, le coronavirus n'a touché que peu de malades.

Par Infographies Matti Faye - Textes Sophie Courageot

Il est toujours délicat de parler de courbes, de chiffres, d'évolution quand on sait que derrière ces données se jouent des combats pour sauver des vies humaines.

Santé Publique France a publié les données de l'épidémie de coronavirus depuis la date du 18 mars en France, soit deux jours après le début du confinement pour les Français. Des données qui ne concernent que les établissements hospitaliers.

La mortalité en Ehpad n'y est que partiellement comptabilisée, seuls les cas de résidents officiellement testés Covid-19 en Ehpad rentrent dans les statistiques ci-dessous.


En Bourgogne-Franche-Comté, l'évolution de l'épidémie est totalement différente d'un département à l'autre


En Côte-d'Or, le 18 mars, on compte déjà 60 personnes hospitalisées. Le 1er avril, elles sont au nombre de 190. Le Covid-19 a fait 45 morts à cette date dans le département.

Dans le Doubs, le 18 mars, 26 personnes sont à l'hôpital. Ce chiffre va grimper pour atteindre 161 personnes au 31 mars, et un bilan de 34 décès.

Dans le Jura, le Covid-19 épargne le département. Peu de malades, ils sont 6 à être hospitalisés le 18 mars, 55 le 1er avril. Le coronavirus a fait 4 décès.

Dans la Nièvre, 12 personnes sont hospitalisées à la date du 1er avril. On compte 3 morts du covid-19 en établissement hospitalier à cette date.

En Haute-Saône, l'évolution de la maladie montre une courbe moins agressive que le Territoire de Belfort voisin. Le 18 mars, 14 personnes sont hospitalisées. Elles sont au nombre de 68 le 1er avril. On déplore à cette date 22 décès.

En Saône-et-Loire, la propagation du virus entre humains a été rapide. Il y a déjà 35 personnes à l'hôpital le 18 mars. Elles sont 173 personnes hospitalisées au 1er avril. Et le covid-19 a fait 50 victimes.

Dans l'Yonne, on déplore 8 décès au 1er avril, 85 personnes sont hospitalisées. C'est l'un des départements de Bourgogne Franche-Comté les moins touchés.

Dans le Territoire de Belfort, l'évolution de l'épidémie est à lier avec le rassemblement évangélique de Mulhouse. Le 18 mars, l'hôpital de Trévenans accueille déjà 25 malades. Ils sont 219 au 1er avril. C'est dans ce département que l'on compte le plus de décès dans notre région, avec 64 morts au 1er avril.
 

 





















 

L'évolution de l'épidémie de Covid-19 en Bourgogne Franche-Comté

 
A la date du 1er avril, c'est le Territoire de Belfort qui enregistre le plus grand nombre de décès. Vient ensuite la Saône-et-Loire, la Côte-d'Or, le Doubs puis la Haute-Saône.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus