Coronavirus Covid-19 : le Sénateur Cédric Perrin demande la réouverture de plusieurs frontières avec la Suisse

Le Sénateur du Territoire de Belfort, Cédric Perrin, souhaite la réouverture des postes de douane de Fahy et de Biaufond pour fluidifier le trafic des travailleurs frontaliers. Il a pris attache avec l'ambassadrice de Suisse à Paris, Livia Leu Agosti.

Image d'illustration des douaniers français qui contrôlent les sorties du territoire au poste frontière de Bâle (Suisse), le 14/11/2015.
Image d'illustration des douaniers français qui contrôlent les sorties du territoire au poste frontière de Bâle (Suisse), le 14/11/2015. © Thierry GACHON - Maxppp

Trois douanes sont actuellement ouvertes : Bâle, Goumois et Delle. Et c'est à Delle que l'affluence est forte notamment depuis le début du déconfinement mis en oeuvre par la Suisse le lundi 20 avril. Résultats : 3 à 4 kilomètres de bouchons, des heures d'attente dans les voitures et quelques pointes d'agacement chez certains automobilistes. "Je tombe dans les bouchons à 4 heures 30 et je ne passe la frontière qu'à 5 heures 15 environ. Il me faut 1 heure 30 en plus pour faire le trajet domicile-travail par rapport à avant. L'ouverture de deux frontières supplémentaires serait vraiment une bonne chose" témoigne un frontalier. 

Alors pour aider les frontaliers, le Sénateur Cédric Perrin, souhaite l'ouverture prochaine de deux frontières. " J'ai rencontré le directeur des douanes qui a un œil attentif sur ce qui se passe. Mais j'ai également téléphoné à l'ambassadrice de Suisse à Paris, Livia Leu Agosti, afin de lui exposer ce fléau et de trouver avec elle des solutions ".

Parmis les solutions avancées par le Sénateur : la réouverture des postes de douane de Fahy (Suisse) et de Biaufond (Suisse et France) " afin de fluidifier le trafic puisque Fahy se trouve à 7 km de Delle et Biaufond est un gros passage de travailleurs suisses pour le Haut-Doubs " explique Cédric Perrin. A minima le sénateur du Territoire de Belfort demande que ces réouvertures se fassent aux horaires de forte affluence " c'est-à-dire 5h30-7h30 et 16h-17h " par exemple.

Il a donc pris attache avec Livia Leu Agosti, l' ambassadrice de la Suisse en France afin d'évaluer avec elle la nécessaire réouverture d'un certain nombre de petits postes de douane Franche-comté. Cédric Perrin et les travailleurs frontaliers n'attendent plus que sa décision.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus frontaliers international société circulation économie transports
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter