Coronavirus Covid-19 : soutien massif au personnel hospitalier

Illustration d'un message de soutien, à Thionville, le 19/03/2020. / © Pierre HECKLER - Maxppp
Illustration d'un message de soutien, à Thionville, le 19/03/2020. / © Pierre HECKLER - Maxppp

Ils sont applaudis aux fenêtres, remerciés sur les réseaux sociaux. Certains restaurants livrent même gratuitement de la nourriture à l’hôpital. Depuis le début de la pandémie, les soignants apparaissent comme des héros. Petit tour des messages de soutien qui leurs sont adressés.

Par Vanessa Hirson

Ils sont en première ligne face à la pandémie du coronavirus Covid-19. Leurs heures, ils ne les comptent pas... ou plus. De toute façon, pour les soignants, l'urgence est ailleurs, auprès des malades. Professionnels à chaque instant. Jusqu’au bout. Alors pour les soutenir et leur dire "merci", infirmièrs, élèves-infirmièrs, médecins, aides-soignants, internes, médecins retraités,... peuvent compter sur les nombreux messages des Internautes :

"Bon courage à vous tous" écrit Marielle, sur la page Facebook de l'hôpital Nord-Franche-Comté. Christian lui emboîte le pas : "merci à vous tous pour tout ce que vous faites pour nous. Courage"

Face à l'afflux de ces messages, le personnel est très touché. "Ca fait chaud au coeur. Les messages nous font du bien, ils nous réconfortent. On en lit beaucoup sur les réseaux sociaux. On est soutenus par les patients, les familles mais aussi par notre direction qui est à notre écoute", témoigne Nathalie Depoire présidente de la Coordination Nationale Infirmière (CNI).

Une autre infirmière, exerçant au CHU de Besançon, est très touchée, elle aussi, par ces nombreuses marques de sympathie. "On reçoit beaucoup de soutien de la part de nos proches, de nos connaissances et ça booste notre moral parce que, les personnes ne se rendent pas compte qu'on prend des risques pour eux, chaque jour ".

Solidarité encore, du côté de l'hôpital Nord Franche-Comté. Un message posté par la direction sur leur page Facebook annonce la gratuité de la télévision, en partenariat avec Telecom Services.  Quelques images pour pallier l'absence des visites, interdites jusqu'à nouvel ordre. Là encore, les familles et les malades sont reconnaissants.
 

Réponses des Internautes
 


Villes désertes, mais les habitants applaudissent les soignants

Dans les rues de Besançon, pas un chat, pas un bruit sauf celui des habitants du quartier des Chaprais. Ils applaudissent ce personnel soignant, héros, dans cette pandémie, qui met en péril leur vie et leur santé pour sauver celles des autres.

 

 

150 pizzas gratuites pour le personnel

Comme dans d'autres villes de France, certaines enseignes de Pizzeria ne sont pas insensibles à la situation. Mercredi 18 mars, au soir, une célèbre chaîne de pizzeria de Belfort a livré gratuitement 150 pizzas à l'hôpital Nord-Franche-Comté.
 
>> tweet / photos de la pizza.
 

La sophrologie, solidaire aussi

Un collectif de sophrologues s'est créé pour apporter un soutien psychologique aux soignants et aux anonymes. "Une visio-séance est gratuite pour tous. Pour le personnel soignant, c'est gratuit et illimité jusqu'à la fin de la pandémie", détaille Céline Pariente, sophrologue et l'une des initiatrice du projet. Actuellement, plus de 400 sophrologues ont répondu présents à l'appel sur toute la France. En Franche-Comté, on en compte cinq depuis le lancement du projet hier au soir (deux à Besançon, deux dans le Jura et un en Haute-Saône)
 

Mobilisée aussi, la paroisse Notre-Dame de la Motte à Vesoul

Selon nos confrères de l'Est-Républicain, à Vesoul, le père Florent Belin, curé de la paroisse Notre-Dame de la Motte propose depuis le mardi 17 mars, jour de l'entrée en vigueur des mesures de restrictions de sortie, une chaîne de prière en allumant une bougie sur le bord des fenêtres. " Une initiative à laquelle chacun peut participer, qu’il soit croyant ou non ". Là encore, le but est d'épauler ceux qui, au quotidien, veillent à notre santé mais aussi aux malades et à leur famille.
 

Sur le même sujet

Les + Lus