Coronavirus : fermeture de tous les établissements scolaires de l'académie de Besançon dès ce lundi 16 mars

Image d'illustration. / © AFP / FRED DUFOUR
Image d'illustration. / © AFP / FRED DUFOUR

C'est une fermeture inattendue annoncée par le président de la République Emmanuel Macron, ce jeudi 12 mars. Pour limiter la propagation du Covid-19, crèches, écoles, collèges, lycées, universités seront fermés pour une durée indéterminée.

Par S.C

Alors que le Covid-19/Coronavirus se propage à grande vitesse en France, y compris en Bourgogne Franche-Comté où l’on compte désormais 219 cas avérés et 5 morts, le Président Macron a annoncé lors de son discours aux Français des mesures exceptionnelles pour lutter contre la propagation du coronavirus, précisant que la France n'était qu'au début de l'épidémie.
 

Tous les établissements accueillant les enfants et les jeunes seront fermés dès lundi en France

Les 4 points à retenir du discours du Président de la République
 
  • Fermeture dès lundi 16 mars de toutes les crèches, écoles, collèges, lycées et universités. Le président de la République a justifié cette mesure choc par le fait que les jeunes s'ils sont moins touchés que les aînés, sont des vecteurs de transport du virus.
  • Maintien des élections municipales dont le premier tour va se tenir ce dimanche, avec des mesures d'accompagnement
  • Emmanuel Macron demande aux plus de 70 ans, aux malades chroniques et aux handicapés de rester chez eux et d'avoir le moins de contacts possibles
  • Des mesures économiques seront mises en place pour soutenir les entreprises et encourager le télétravail


Un enseignement à distance pour les élèves

 
« Depuis le début de la crise, nous sommes organisés pour faire face à toute éventualité » a rassuré Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education.
 

 "La France a les moyens d'un enseignement à distance » a t-il déclaré. « Nous allons avoir grâce au CNED un dispositif qui s’appelle "ma classe à la maison' avec des cours en visioconférence et des ressources pédagogiques." Pour le dispositif, "ma classe à la maison", c'est le chef d’établissement qui communiquera aux élèves l’adresse et les modalités d’inscription pour se connecter à la plateforme. Chaque élève bénéficiera de son propre compte. Il pourra s’y connecter depuis un ordinateur, une tablette ou un téléphone connecté.

"L'ensemble des recteurs de France sont préparés pour accompagner les établissements et les écoles dans la gestion de cette nouvelle phase » a précisé le ministre.


Un service de garde d'enfants, pour les personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire


"Un service de garde sera mis en place région par région" pour que les personnels "indispensables à la gestion de la crise sanitaire" puissent "faire garder leurs enfants et continuer d'aller au travail", a annoncé le Président Macron lors de sa déclaration télévisée.
Pour les parents qui sont aussi soignants, la question de la garde est en effet cruciale. "On va organiser un service minimum pour les enfants des personnels soignants",  a affirmé quant à lui Olivier Véran, le ministre de la Santé.
 

5 morts, 219 cas de coronavirus en Bourgogne Franche-Comté, la courbe continue à monter



"Nous avons une priorité absolue : notre santé" : Emmanuel Macron dans son discours a martelé que la priorité sera donnée dans le système de santé français au traitement de la maladie et des plus vulnérables.  Les interventions non-urgentes prévues à l'hôpital seront reportées. C'était déjà le cas au CHU de Besançon où le plan blanc a été déclenché lundi 9 mars.
 


Les élections municipales 2020 prévues les 15 et 22 mars sont elles bien maintenues. Des mesures seront prises pour que les plus fragiles, les personnes âgées notamment, puissent voter sans file d'attente, avec le moins de contacts possibles. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus