Cosne-sur-Loire : le sort du site de Vallourec décidé à Paris

Les salariés du site de Cosne-Cours-sur-Loire sont dans l'expectative, ce mardi 27 février / © FTV
Les salariés du site de Cosne-Cours-sur-Loire sont dans l'expectative, ce mardi 27 février / © FTV

Ce mardi 27 février, le sort du site Vallourec de Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre) devait être décidé lors d'un Comité Central d'Etablissement se tenant au siège du groupe à Paris. Rachat ou liquidation, le site de 120 salariés devait être fixé sur son sort.

Par F.L.

Pas de décision prise lors du CCE du 27 février 
Les 120 salariés du site de Cosne-sur-Loire étaient suspendus à la décision du CCE se tenant à Paris mardi 27 février.
Or un délai de réflexion supplémentaire de 3 mois a été octroyé pour le choix du repreneur.
Les salariés de Cosne-sur-Loire se retrouvent donc à nouveau à patienter, avant de savoir s'il y aura une reprise, mais aussi sous quelles conditions...

Le site de Tarbes avait reçu des marques d'intérêt
Deux sites sont concernés en France, celui de Tarbes (Hautes-Pyrénées) et celui de Cosne-sur-Loire pour la cession de l'activité de forage du groupe Vallourec.
Le site de Tarbes a reçu "des marques d'intérêt et des visites" pour une reprise a indiqué mercredi 21 février son PDG Philippe Crouzet.
"D'ici quelques semaines, ce sera clarifié", a ajouté M. Crouzet, lors de la présentation des résultats annuels de Vallourec à la presse.
Le site Vallourec de Tarbes fait partie de l'activité de matériels de forage en cours de cession, de même qu'un autre site français à Cosne-sur-Loire (Nièvre).
"Il y a (des marques d'intérêt) claires pour Tarbes. On est en train d'évaluer s'il y en a encore pour Cosne", a poursuivi M. Crouzet.

Contexte de cession à un groupe américain
Le groupe avait annoncé en décembre la vente au groupe américain National Olwell Varco (NOV) de son activité "Drilling" (forage) pour 63 millions de dollars, mais pas les sites de Tarbes et Cosne.
Le site de Tarbes emploie un peu plus de 50 personnes et celui de Cosne 120 personnes.
Vallourec a annoncé mercredi avoir réduit sa perte nette l'an passé à 537 millions d'euros contre 758 millions en 2016, grâce à une nette reprise de ses activités dans le pétrole et le gaz aux Etats-Unis et à un plan d'économies. Le chiffre d'affaires a progressé de 26,5% à 3,75 milliards d'euros sur un an.

L'interview de Jérôme Marlot, délégué syndical FO Vallourec Cosne-sur-Loire, à l'issue du CCE 


A lire aussi

Sur le même sujet

Gueugnon : l’usine Aperam mise en demeure pour des rejets polluants illégaux

Les + Lus