• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Nièvre : pourquoi l'Etat promet d'être attentif au site de Vallourec à Cosne-sur-Loire ?

Le laminoir de Saint-Saulve dans le Nord. / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Le laminoir de Saint-Saulve dans le Nord. / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Le groupe Vallourec, qui fabrique des tubes sans soudure, a annoncé qu’il allait vendre son usine de Cosne-sur-Loire dans la Nièvre. Le ministre de l'Economie a assuré que cette opération fera l'objet d'une "attention toute particulière".

Par avec AFP

Vallourec, qui est spécialisé dans la fabrication de tubes sans soudure, a annoncé la semaine dernière qu’il allait vendre ses activités de produits de forage au groupe américain National Olwell Varco (NOV).
Deux sites français de cette activité, Cosne-sur-Loire (dans la Nièvre) et Tarbes (dans les Hautes-Pyrénées), feront l'objet d'une "démarche de cession parallèle", a indiqué le groupe, sans préciser davantage.

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a déclaré ce mercredi 20 décembre 2017 qu’il avait demandé au nouveau délégué interministériel aux restructurations Jean-Pierre Floris "d'accorder une attention toute particulière à ces deux sites, aux risques que cela représente pour les salariés et à l'accompagnement de chacun des salariés concernés".

Bruno Le Maire répondait à l'Assemblée nationale à une question posée par la députée de la Nièvre Perrine Goulet (LREM) : le ministre de l’Economie a rappelé que le groupe Vallourec a bénéficié d'un soutien de l'Etat à hauteur de 500 millions d'euros et par la prise d'une participation de 15% de la banque publique Bpifrance. 

"Ça nous donne sur les choix de cette entreprise un droit de regard particulier pour veiller à la préservation de l'emploi", a conclu Bruno Le Maire.

Le groupe Vallourec est né en Bourgogne, où il possède de sites de production en Côte-d’Or et dans la Nièvre.

A lire aussi

Sur le même sujet

Malaise dans la police : "des collègues n'y croient plus"

Les + Lus