Côte-d'Or : l'incendie d'une maison cachait un meurtre, une personne mise en examen

Une personne a été mise en examen ce jeudi 15 juillet pour homicide volontaire après la découverte d'un corps calciné dans l'incendie d'une maison à Renève en Côte-d'Or fin juin. L'autopsie avait permis de mettre en évidence des violences par arme blanche sur la victime avant le feu.
Illustration.
Illustration. © Eric Bouvet/Radio France/Maxppp

Une personne a été mise en examen pour homicide volontaire après la découverte d'un corps calciné à Renève (Côte-d'Or) entre Dijon et Gray, indique le parquet de Dijon dans un communiqué ce jeudi 15 juillet.

Lundi 21 juin, les pompiers étaient intervenus rue du Grand Four sur l'incendie d'une maison. Ils avaient découvert un corps calciné à l'intérieur de l'habitation.

L'autopsie, menée le lendemain, a permis d'établir que la victime "était décédée avant l'incendie, à la suite de violences par arme blanche", précise le parquet. Les analyses ADN ont confirmé qu'il s'agissait de l'occupant de la maison, un homme âgé de 63 ans.

Détention provisoire

Les investigations menées par la gendarmerie ont débouché sur l'interpellation d'un suspect, mardi 13 juillet. À l'issue de sa garde à vue, il a été mis en examen ce jeudi 15 juillet pour "homicide volontaire" et "destruction des preuves d'un crime par l'effet d'un incendie".

Le mis en examen est un trentenaire domicilié dans le Jura. "Il reconnaît globalement être à l'origine du décès", ajoute le communiqué. Il a été placé en détention provisoire.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers incendie