Côte-d'Or : une commune partiellement sans téléphone ni internet depuis le 15 juin

A la suite d'un accident, des poteaux téléphoniques ont été arrachés à Allerey (Côte-d'Or) le 15 juin, déconnectant le hameau entier du réseau téléphonique et d'internet. Une intervention a permis de rétablir partiellement la connection, mais des travaux plus conséquents se font attendre.
Un des poteaux endommagé, le 15 juin à Allerey
Un des poteaux endommagé, le 15 juin à Allerey © Robert Feurtet

Mise à jour - 11 juillet : une équipe d’Orange a rétabli (provisoirement) les connexions téléphoniques pour l’ensemble des abonnés, nous confirme la mairie d’Allerey.

 

Le maire d'Allerey, Robert Feurtet, commence à trouver le temps long : depuis l'accident du 15 juin qui a endommagé deux poteaux téléphoniques et coupé les lignes d'une quarantaine d'abonnés au hameau, les services d'Orange ont proposé une date de réparation au... 23 juillet prochain !

Accident et délit de fuite

Au petit matin du mardi 15 juin, un véhicule percute deux poteaux téléphoniques dans le hameau d'Allerey et une borne d'incendie. Les poteaux sont à terre avec les câbles de téléphone alors que le véhicule a pris la fuite.
Le maire explique alors "on ne sait pas quel type de véhicule a fait cela, mais en tous cas deux poteaux sont endommagés et les fils téléphoniques sont à terre. La Gendarmerie est venue faire les constatations et a informé Orange." La demande concernait une intervention en urgence car les câbles se trouvaient dangereusement sur la voie publique. Pour s'assurer d'une remise en service et en sécurité rapidement, le maire a lui-aussi contacté les services d'Orange. Sans grand succès.

Devant l'ampleur des dégâts, le maire précise : "On attendait qu'une équipe d'Orange arrive car des câbles étaient sur la chaussée. On a attendu, finalement, personne n'est venu. On a rangé les câbles sur le côté de la route. Deux jours après, un technicien est venu, il a rebranché une partie des abonnés avec les câbles au sol."
Le reste des abonnés du hameau est resté déconnecté, car les câbles faisant la traversée de route étaient coupés. Et depuis, c'est l'attente "On a une dizaine d'abonnés qui sont sans téléphone et sans internet, les câbles se trouvant à l'entrée du hameau, fatalement on a quand même pas mal de personnes qui sont concernées."
Le hameau compte 52 habitants, et la commune 175 personnes. "Heureusement on n'a pas de système de téléalarme pour la protection des personnes" soupire l'élu en pensant à ses administrés âgés.

Le véhicule qui a endommagé les poteaux téléphoniques a aussi éventré une borne d'incendie
Le véhicule qui a endommagé les poteaux téléphoniques a aussi éventré une borne d'incendie © Robert Feurtet

Un défilé d'une dizaine de techniciens, sans action

Pour les abonnés "déconnectés", c'est par le biais du service d'assistance d'Orange (le 3900) qu'ils ont signalé le dérangement. Cela a eu pour conséquence de dépêcher sur les lieux plusieurs techniciens d'intervention.
Le maire a donc vu "pratiquement tous les jours" des techniciens se rendre sur place "qui nous disent ah non on ne peut pas réparer." La raison est simple : c'est un sous-traitant d'Orange qui remet en place les poteaux, et les intervenants de ligne n'ont pas la capacité de le faire.
Pourtant, l'opérateur téléphonique historique a été informé de l'aspect impérieux de l'intervention. Pour preuve, le maire confirme avoir reçu le 8 juillet en mairie "un avis de travaux, c'est comme ça que j'ai appris qu'on allait me remplacer les poteaux le 23 juillet !"

Des réparations prévues l'avant-dernière semaine de Juillet

Le maire connait la date de l'intervention pour remplacer les poteaux, mais trouve le temps plutôt long : "C'est là où j'ai rappelé par mail au Cabinet du Préfet et aux interlocuteurs d'Orange que cela était extrêmement long, pour un accident. Je comprends qu'il faut du temps pour réparer des poteaux. Mais là, ça fait beaucoup !"
Outre le temps, l'élu s'agace d'une désorganisation manifeste des services chez Orange : "Ce qui est tout à fait énervant, c'est de voir passer des techniciens différents qui constatent les dommages, mais qui ne se parlent pas [...] Il est totalement inutile de déplacer des gens qui ne peuvent pas réparer."

Contacté sur le sujet, le groupe Orange n'a pas souhaité nous répondre. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
téléphonie économie insolite