• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Auxonne : le 511e régiment du train, une institution vitale

© DR
© DR

Le 511e régiment du train est sous les feux des projecteurs depuis le 12 avril 2016. Installé depuis 60 ans à Auxonne en Côte-d'Or, ce régiment est précieux pour la commune et ses habitants.

Par Patricia Marty

Né en 1944 en Afrique du Nord, le 511e régiment du train est implanté à Auxonne, en Côte-d'Or, depuis le 10 juin 1956. Il est spécialisé dans le ravitaillement par voie terrestre. Il se doit d’assurer l’acheminement des unités et des ressources jusqu’aux premières lignes lors du déploiement des forces. 

Son étendard a été décoré de la croix de la Valeur militaire à plusieurs reprises : pour ses faits d'arme en 2011 en Afghanistan et en 2014 pour son action au Mali.

1100 hommes et femmes y travaillent

Ce régiment est composé de cinq unités d’active et d’une unité de réserve. Il compte environ 1100 hommes et femmes qui y travaillent chaque jour et plus de 400 véhicules. Pour la petite ville de 4000 habitants qu'est Auxonne, le régiment est d'une grande importance. Ces hommes et ces femmes participent grandement à la vie de la commune, aux niveaux économique et social. La population y est d'ailleurs très attachée. 

Le décès des trois hommes a donc suscité une vive émotion. C'est toute la ville d'Auxonne qui est en deuil. 


Le 511e RT, mobilisé sur de nombreuses opérations extérieures

Ce n'est pas la première fois que des hommes du 511e RT sont mobilisés sur ce type de mission. Le régiment participe à presque toutes les opérations extérieures terrestres menées par la France.
On compte l'Indochine, le Tchad, le Liban, le Kosovo, le Rwanda et bien-sûr l'Afghanistan et le Mali. Des opérations dangereuses, où des militaires français sont régulièrement blessés ou tués.


Depuis 1993, alors que deux conducteurs de 1ere classe s'étaient tués dans un accident de voiture lors de l'opération Oryx en Somalie, le 511e RT a toujours retrouvé ses hommes sains et saufs.

En 2008, en Afghanistan, les talibans ont tiré sur un convoi de blindés français. Il s'agissait des hommes du 511e RT d'Auxonne. Il n'y a eu aucun blessé. Mais la nouvelle avait provoqué émotion et angoisse parmi les familles et la population Auxonnaise.

A lire aussi

Sur le même sujet

Quel avenir pour la maison Colette de Besançon ?

Les + Lus