• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Soldats morts au Mali : les élus locaux réagissent

A la caserne du 511ème régiment du train d'Auxonne, le drapeau était en berne dès mardi 12 avril, en fin d'après-midi / © FTV
A la caserne du 511ème régiment du train d'Auxonne, le drapeau était en berne dès mardi 12 avril, en fin d'après-midi / © FTV

A la suite de l'annonce du décès de 3 soldats du rang du 511ème Régiment du Train d'Auxonne, les élus politiques ont réagi par voie de communiqué pour présenter leurs condoléances aux familles, et saluer l'engagement des forces armées françaises au Mali.

Par F.L.

La réaction de Rémi Delatte, député de la 2ème circonscription de Côte d'Or

"J’apprends avec une profonde tristesse le décès de deux soldats du 511ème régiment du Train d’Auxonne, des suites de leurs blessures après une explosion lors d’une opération au Mali. Leur départ, après celui d’un de leurs frères d’armes survenu hier dans les mêmes conditions, endeuille l’Armée Française et trois familles que j’assure de ma plus sincère compassion. Toutes mes pensées accompagnent aussi le quatrième soldat Côte-d'Orien blessé et ses proches."

La réaction de François Sauvadet, député de la 4ème circonscription de Côte-d'Or, Président du Conseil Départemental de Côte d'Or

« C’est avec tristesse et émotion que j’ai appris la mort d’un militaire français issu du 511è Régiment du Train d’Auxonne (Côte-d’Or) dans le cadre d’une opération au nord du Mali.
J’adresse mes plus sincères condoléances à sa famille, à ses proches et à ses amis du 511è, à qui je veux redire mon plus total soutien pour leur engagement.
Au Mali, dans le cadre des opérations extérieures Serval puis Barkhane, la France est engagée dans la lutte contre des groupes terroristes lourdement armés.
C’est un combat intense, terrible, qu’il nous faut continuer à mener sans relâche, contre un ennemi sans limite.
Nos soldats se battent pour protéger les populations civiles locales de ces terroristes armés et pour consolider la souveraineté de l’Etat malien. Beaucoup sont déjà tombés au combat. Nous avons un devoir de mémoire et de solidarité à leur égard et à l'égard de leurs familles. »


La réaction de François Rebsamen, Maire de Dijon 



La réaction de Henri de Raincourt, Sénateur de l'Yonne
 


 

La réaction d'Alain Houpert, sénateur de Côte-d'Or

"Le 511ème Régiment du Train qui fait l’honneur de notre département, dont la devise est « Passe toujours » vient de perdre trois des siens au cours de l’opération Barkhane au Mali. C’est avec une profonde émotion et une intense tristesse que j’apprends le décès du soldat Mickaël Poo-Sing, du maréchal-des-logis Damien Noblet et du brigadier Michael Chauwin. Une fois de plus, des militaires sont tués dans l’accomplissement de leur devoir et ces trois hommes font désormais partie de ceux qui ont sacrifié leur vie pour que nous puissions vivre en paix et défendre la liberté. Leur sacrifice nous endeuille tous. A leurs compagnons d’armes et à leurs familles qui ont perdu un être cher, j’adresse mes plus sincères condoléances et je partage leur chagrin. Ils ont fait don de leur vie, ils sont l’honneur de notre pays et méritent notre reconnaissance et notre respect. "

A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus