Un soldat du 511è régiment d'Auxonne tué au Mali, 3 autres soldats blessés

Le première classe Mickaël Poo-Sing avait 19 ans. Ce soldat du 511e régiment du train d'Auxonne en Côte-d'Or, a été tué ce mardi 12 avril 2016 au cours d'une opération dans le nord du Mali. Trois autres soldats de ce même régiment ont aussi été blessés dans cette opération.

Le 511è  régiment du train d'Auxonne est endeuillé. Ce mardi 12 avril 2016, le première classe Mickaël Poo-Sing, 19 ans, a perdu la vie dans dans le nord Mali suite à l'explosion d'une mine contre son véhicule blindé. Trois autres militaires de ce même régiment du train d'Auxonne ont été gravement blessés.  Information confirmée par l'état major des armées. 

Vers 9h20, le convoi logistique de la force Barkhane composé d’une soixante de véhicules avait quitté Gao pour rejoindre le nord du Mali. Un véhicule de l’avant blindé qui progressait en tête de ce convoi a été frappé par une charge explosive à proximité de la ville de Tessalit. Le soldat Mickaël Poo-Sing est mort sur le coup. Les trois autres militaires blessés ont immédiatement été secourus par les équipes médicales de la force et transportés à Gao en vue de leur évacuation vers la France, selon le ministère de la défense. 

Le soldat de 1re classe  Mickaël Poo-Sing  est le cinquième militaire français à mourir au combat depuis le lancement de l’opération Barkhane le 1er août 2014.

Les réactions 

Le président François Hollande a exprimé "son profond respect pour le sacrifice de ce jeune soldat" et a adressé ses condoléances à la famille du militaire et à ses proches. Le Premier ministre Manuel Valls a également fait part de sa "profonde tristesse". Mickaël Poo-Sing avait été affecté avec son régiment au Mali au sein du bataillon logistique de l'opération Barkhane en janvier 2016.
"Le soldat Mickaël Poo-Sing est mort pour la France en défendant nos valeurs et notre sécurité dans le cadre de sa mission dans l'opération Barkhane. Je m'associe à ses frères d'armes pour saluer son engagement et son courage exemplaires et pour adresser à sa famille et ses proches toutes mes condoléances. Je souhaite également à nos trois autres militaires blessés un prompt rétablissement", a déclaré Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, actuellement en visite en Irak.

Le nord du Mali est tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes qui ont été en grande partie chassés par une intervention militaire internationale, lancée à l'initiative de la France en janvier 2013 et qui se poursuit actuellement. Mais des zones entières échappent encore au contrôle des forces maliennes et étrangères, impliquant des troupes de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma, déployée depuis juillet 2013).
La force de la Minusma compte près de 11.700 militaires et policiers, selon les effectifs à la mi-décembre 2015. La force française Barkhane mobilise quant à elle 3.500 hommes déployés dans cinq pays du Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad).

La réaction mardi soir, 12 avril, du Lieutenant colonel Nicolas Siraudin, Commandant en second du régiment, à l'annonce du décès du soldat de 1ère classe Poo-Sing
durée de la vidéo: 00 min 28
Réaction au décès du soldat de 1ère classe 511ème Régiment du Train

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité monde international
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter