• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

511ème RT : La ville d'Auxonne est endeuillée par la perte de ses soldats

La cour de la caserne du 511ème Régiment du Train à Auxonne / © FTV
La cour de la caserne du 511ème Régiment du Train à Auxonne / © FTV

Ce mercredi 13 avril, à l'annonce du décès de deux autres soldats du 511ème Régiment du Train survenu en mission au Mali, les habitants sont attristés et sous l'émotion. Ce régiment fait partie prenante de la vie de la commune, depuis 1956.

Par F.L.

La ville pleure ses soldats

La commune d'Auxonne compte 4000 habitants, environ 1000 habitants sont en relation et travaillent pour le 511ème régiment du Train.
Installée depuis 1956, cette importante emprise militaire fait partie du paysage de la ville.
Le maire, Raoul Langlois, a participé avec le commandement du Régiment dans la matinée à une cellule de crise, pour organiser le soutien aux victimes, et permettre à la population de témoigner de sa sollicitude.

La commune en deuil

Les drapeaux tricolores ont été mis en berne, un registre de condoléances a été ouvert à la mairie.
Un hommage local, avec les communes voisines de Lamarche et Pontailler-sur-Saône, sera rendu aux soldats morts tragiquement, après l'hommage rendu par la Nation la semaine prochaine.

L'interview du maire Raoul Langlois par Elsa Bezin, lors du Journal Télévisé de Midi de France 3 Bourgogne

Réaction maire d'Auxonne 3 soldats morts au Mali
Réaction de Raoul Langlois, maire d'Auxonne, à la disparition de 3 soldats en opération au Mali. Il est interviewé par Elsa Bezin, au cours du Midi Pile de mercredi 13 avril


Le reportage d'Elsa Bezin et Tiphaine Pfeiffer à Auxonne

Intervenants :
  • Lieutenant Colonel Nicolas Siraudin, 511e régiment d'Auxonne
  • Raoul Langlois, Maire d'Auxonne
Réactions Auxonne soldats disparus au Mali
Emotion et recueillement à Auxonne. Les militaires font partie intégrante de la vie de la cité. L'annonce de ce drame a provoqué un choc. Le régiment n'avait pas connu d'évènement tragique depuis longtemps. Les habitants sont venus spontanément porter des marques de sympathie. Elsa Bezin et Tiphaine Pfeiffer

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus