Auxonne reçoit le label de « Ville Impériale »

La commune côte-d’orienne a reçu le label « Ville Impériale » pour son patrimoine historique. Une reconnaissance pour Auxonne qui espère booster sa fréquentation touristique.

Son arsenal, son château, ses fortifications ou encore le 511e régiment du train, où le jeune Napoléon Bonaparte a fait ses classes : autant de sites historiques liés à l’époque napoléonienne qui ont valu à Auxonne, en Côte-d’Or, le label de "Ville impérial".

Un label créé en 2011 à Rueil-Malmaison avec pour objectif de développer un réseau de villes françaises possédant un patrimoine du "Premier empire et Second empire".

En France, une vingtaine de villes possède cette marque, dont la commune d’Autun en Saône-et-Loire. Concrètement, il s’agit d’une vitrine sur internet. Une page y sera dédiée à la ville d’Auxonne. "C’est un travail de communication, à nous de l’entretenir", précise le maire, François Coiquil.  

"Un coup de projecteur sur la ville"

Auxonne a déposé son dossier l’été dernier : "On ne s’attendait pas à une réponse avant octobre 2022", s’étonne François Coiquil. "C’est une vraie reconnaissance de notre patrimoine et surtout un coup de projecteur pour notre ville qui est encore méconnue, même des côte-d’oriens."

Entre 3500 et 4000 visiteurs se présentent à l’office de tourisme chaque année. "Certains viennent pour Napoléon, la statue et le circuit Bonaparte de la ville", ajoute Isabelle Thévenard, conseillère séjour à l’Office de tourisme d’Auxonne.

Avec cette labellisation, la Ville espère booster le tourisme et "revitaliser le centre-ville". "Les villes déjà labellisées nous font part de retombées énormes en termes de fréquentation touristique", assure le maire qui, à la clé, espère financer la réouverture du musée Bonaparte d’Auxonne, fermé depuis 2012.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité