• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Beaune : ces figures locales parties faire l’histoire aux Etats-Unis

La famille Chevrolet. Deuxième en partant de la gauche : Louis. Premier plan : Gaston. / © Archives municipales de Beaune
La famille Chevrolet. Deuxième en partant de la gauche : Louis. Premier plan : Gaston. / © Archives municipales de Beaune

Beaune inaugure jeudi 8 septembre 2016 un historial pour célébrer le centenaire de l’amitié franco-américaine. Mais les liens entre la ville de Côte-d’Or et les Etats-Unis ont toujours été forts. Preuve par 3 avec ces Français qui ont fait leur réputation à l’autre bout du monde.

Par Charlotte Becquart

Les plus connus : les frères Chevrolet

Originaire de Suisse, la famille Chevrolet s’installe à Beaune en 1887. Parmi eux, Louis, né en 1878, qui travaillera comme mécanicien dans une boutique de la ville et retapera des bicyclettes. Plus tard, l’homme traverse l’Atlantique, travaille pour Fiat à Manhattan, et devient finalement pilote automobile. Le 3 novembre 1911, il crée sa marque éponyme avec l’aide de William Crapo Durant, fondateur de General Motors.


Louis Chevrolet dans les années 1920.
Louis Chevrolet dans les années 1920.

Son frère Gaston, né à Beaune, est lui aussi pilote. Une fois aux Etats-Unis, le petit dernier de la famille Chevrolet se fait une réputation grâce à ses succès en course et remporte notamment les prestigieux 500 miles d’Indianapolis en 1920. Quelques mois plus tard, il décède lors d’une compétition, à l’âge de 28 ans.



Paul Masson : le « Roi du champagne de Californie »

C’est l’un des fondateurs du vignoble californien. Né en 1859 dans une famille propriétaire de vignes à Beaune, Paul Masson a rapidement quitté la France pour tenter sa chance dans le Nouveau Monde.

D’abord associé à l’expatrié Charles Lefranc, il travaille dans les vignes californiennes de Santa Clara. Par la suite, le Beaunois d’origine décide de se lancer dans le vin effervescent, une initiative qui rencontre un franc succès. Il se fera par ailleurs surnommer le "Champagne King of California"...

En 1878, Paul Masson crée son propre domaine, The Mountain Winery, à Saratoga dans la Silicon Valley. Aujourd'hui, le domaine existe toujours et abrite des concerts. Il a notamment accueilli le chanteur Ray Charles et les Beach Boys.


The Mountain Winery aujourd'hui. / © Sanfranman59 - Licence CC by Wikipedia
The Mountain Winery aujourd'hui. / © Sanfranman59 - Licence CC by Wikipedia

Léopold Grozelier, portraitiste de Lincoln

Voilà un Beaunois qui a côtoyé un grand nom de l’histoire américaine. Léopold Grozelier, fils de tanneur, est né dans la capitale des vins de Bourgogne en 1830. Après avoir fait ses armes à l’école des Beaux-Arts de Paris, le graveur et dessinateur s’expatrie aux Etats-Unis en 1848 avec le reste de sa famille. Sur place, il se forge une petite réputation grâce à ses portraits, de telle sorte qu’un candidat républicain souhaite faire appel à lui : Abraham Lincoln.

A trente ans à peine, c’est donc Léopold Grozelier qui tire le portrait au futur chef de l’Etat américain et réalise, en 1860, le tout premier poster électoral de l’histoire présidentielle des Etats-Unis.



Poster électoral d'Abraham Lincoln, par le beaunois Léopold Grozelier.
Poster électoral d'Abraham Lincoln, par le beaunois Léopold Grozelier.

A lire aussi

Sur le même sujet

Bourbon-Lancy : la saison est fortement compromise après l’incendie des thermes

Les + Lus