Beaune : le festival d’opéra baroque et romantique, un dénicheur de talents

Le festival international d’opéra baroque et romantique de Beaune a vu le jour en 1983 à l’initiative de passionnés / © JEFF PACHOUD / AFP
Le festival international d’opéra baroque et romantique de Beaune a vu le jour en 1983 à l’initiative de passionnés / © JEFF PACHOUD / AFP

Créé en 1983 par des passionnés de voix, le festival d’opéra baroque et romantique de Beaune est une référence de la musique baroque dans le monde entier. Il est associé à une ville, Beaune, et à une femme passionnée par la musique, Anne Blanchard.
 

Par Fatima Larbi




Le festival international d’opéra baroque et romantique de Beaune voit le jour en 1983 à l’initiative de passionnés de voix qui aiment découvrir de jeunes musiciens. Ils créent une association "Guillaume Dufay", du nom d’un des plus grands compositeurs de musique flamande à l’époque des ducs de Bourgogne.


Ces passionnés vont à la rencontre des musiciens, partagent avec eux leur passion et les invitent à Beaune. Des musiciens très accessibles à l’époque, la musique baroque n’est pas encore très connue du public. Des artistes qui ont pour nom William Christie, René Jacobs, Philippe Herreweghe qui sont aujourd’hui des chefs très connus.

Dans les années 1980, on parle des Rencontres musicales de Beaune". Le directeur de l’office du tourisme de Beaune Jacques Désangle saisit l’intérêt de ce qui est en train de se créer et les accueille dans ses locaux. Des créateurs du festival, seuls Anne Blanchard et Kader Hassissi sont restés.

Au fil des ans, le festival change de nom et devient "le festival d’opéra baroque", puis "le festival d’opéra baroque et romantique de Beaune". Il est un des festivals de référence de la musique baroque en Europe avec près de 9 000 spectateurs en 2017.

Cet événement musical estival, un des plus importants de la région, est associé à une ville : Beaune qui était la capitale culturelle des ducs de Bourgogne avant qu’ils installent leur cour à Dijon. Aujourd’hui, les concerts ont lieu dans des cadres prestigieux. Les Hospices fondés en 1443 par Nicolas Rolin chancelier des Ducs et la basilique collégiale Notre-Dame, écrin de l’art roman.



 
Un concert à la basilique Notre-Dame de Beaune lors du Festival International d'Opéra Baroque et Romantique de Beaune / © JEFF PACHOUD / AFP
Un concert à la basilique Notre-Dame de Beaune lors du Festival International d'Opéra Baroque et Romantique de Beaune / © JEFF PACHOUD / AFP

Anne Blanchard, une découvreuse de talents
 


Le festival  est aussi associé à une femme, Anne Blanchard. Cette historienne médiéviste, qui aime le chant, est une pionnière dans la redécouverte du répertoire lyrique baroque et une grande dénicheuse de talents qui se souvient de moments forts du festival.

Des premières fois comme celles-ci notamment :
  • 1985 : William Christie jouait du clavecin pour accompagner René Jacobs, alors grand chanteur ténor dans la salle des pôvres des Hospices. René Jacobs suite à des problèmes de voix est devenu un chef d’orchestre. Les deux hommes gardent des liens forts avec le festival de Beaune et y reviennent régulièrement. En 2018, René Jacobs  sera présent pour diriger Les Noces de Figaro de Mozart samedi 21 juillet dans la cour des Hospices.
     
  • 1989 : des moments uniques comme Le banquet du bœuf, qui s’est inspiré de celui donné par le duc de Bourgogne à Lille. Entre chaque mets les convives pouvaient écouter les musiciens en habits du Moyen Age, avec des instruments d’époque.
     
  • 2000 : des conditions climatiques imprévues où un petit nuage de début de concert se transforme en terrible orage en une demi-heure. Sur la scène Jordi Saval dirigeait d’Orféo de Monteverdi, des trombes d’eau ont tout arrêté. Il a fallu sauver les instruments et se replier dans un autre endroit. La représentation a tout de même eu lieu dans la basilique. 
     
  • 2018 : des moments amusants avec Une Italienne à Alger de Rossini qui a ouvert l’édition. Des chanteurs qui jouent la comédie et qui font d’un drame joyeux un moment hilarant.
 


Le festival international d’opéra baroque et romantique de Beaune se déroule du 6 au 29 juillet 2018. Quatre week-ends où les mélomanes pourront découvrir 9 opéras et oratorios, 3 récitals dans 3 lieux : 
Voir le programme de l’édition 2018 du festival international d’opéra baroque et romantique de Beaune
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

L'ambiance pendant la finale au Zénith de Dijon

Les + Lus