Retour sur : les Ateliers du cinéma de Claude Lelouch à Beaune

Les Ateliers du Cinéma forment les apprentis réalisateurs depuis le printemps 2016.
Les Ateliers du Cinéma forment les apprentis réalisateurs depuis le printemps 2016.

Les Ateliers du cinéma de Claude Lelouch ont ouvert à Beaune il y a plus de trois ans. À quelques jours de l'ouverture du festival du film policier de Beaune, nous y sommes retournés pour faire un premier bilan de cette structure.

Par M. F.

Il y a trois ans et demi, le 13 novembre 2015, Claude Lelouch inaugurait ses Ateliers du cinéma dans des locaux flambants neufs appartenant à la ville de Beaune. Ce centre de formation unique en son genre a déjà vu passer deux promotions d'apprentis et est en passe d'en accueillir une nouvelle.

Les Ateliers du cinéma ne sont pas qu'un lieu de formation. "Nous accueillons aussi des tournages qui viennent qui viennent en région ou des tournages locaux", précise Rémi Bergman, le directeur de la structure. Cédric Klapisch a tourné dans les studios, tout comme Xavier Legrand. L'appartement du film multi-césarisé Jusqu'à la garde, c'était ici. Les décors sont d'ailleurs toujours en place.
 
Retour sur : les Ateliers du cinéma de Claude Lelouch à Beaune
Les Ateliers du cinéma de Claude Lelouch ont ouvert à Beaune il y a plus de trois ans. À quelques jours de l'ouverture du festival du film policier de Beaune, nous y sommes retournés pour faire un premier bilan de cette structure. - France 3 Bourgogne - Sylvain Bouillot, Rodolphe Augier, Damien Rabeisen, Antoine Dutot, Gilles Parnalland, Laurence Crotet-Beudet
 

"Un tout petit Hollywood"

Qu'en pense l'initiateur de ce projet, le réalisateur Claude Lelouch ? Nous sommes allés l'interroger à Paris, dans les bureaux de sa société de production. "Ces ateliers, pour l'instant, sont une grande réussite dans la mesure où la plupart des apprentis qui ont fréquenté ces ateliers ont aujourd'hui du travail", explique-t-il.

Il ajoute : "Ils ont participé à la fabrication de trois films : Chacun sa vie, Les plus belles années et puis La vertu de l'impondérable. On leur a permis d'assister aux séquences de montage, de mixage, d'écriture. Ils ont suivi toutes ces étapes et c'est comme ça qu'on apprend ce métier."

"Je rêve que dans quelques années, les plus grands metteurs en scène du monde viennent à Beaune se servir des installations, des infrastructures cinématographiques. On a créé un tout petit Hollywood, une petite cité du cinéma qui ne demande qu'à grandir".

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

L'école de Bellefontaine en grève et en deuil

Les + Lus