Bourgogne Franche-Comté : les élus de la droite et du centre font leur rentrée à Vitteaux

François Sauvadet, président UDI du conseil départemental de Côte d'Or / © PHOTO AFP ERIC PIERMONT
François Sauvadet, président UDI du conseil départemental de Côte d'Or / © PHOTO AFP ERIC PIERMONT

Francois Sauvadet, président du conseil départemental de Côte-d’Or, organise la traditionnelle journée de rentrée de la droite et du centre-droit dimanche 4 septembre 2016. Il a convié des élus de Bourgogne Franche-Comté à "un déjeuner républicain".

Par B.L.

La tradition remonte à août 2013 : la première édition de ce déjeuner à Vitteaux, en Côte-d’Or, s’appelait la "Fête des Bourguignons".
A l’époque, François Sauvadet (qui était président du conseil général, député de Côte-d'Or et vice-président du groupe UDI à l'Assemblée Nationale) avait invité "tous les Bourguignons désireux de témoigner de leur opposition à la politique conduite par gouvernement". François Baroin était l’invité d’honneur de ce rassemblement destiné à lancer la campagne des municipales en Bourgogne.

En 2015, la journée à Vitteaux avait été rebaptisée "Fête des Bourguignons et des Francs-Comtois".
C’est là que François Sauvadet (tête de liste UDI-Les Républicains pour les régionales) avait officiellement lancé sa campagne.
 
En 2016, les conseillers régionaux de la droite et du centre-droit de Bourgogne Franche-Comté se retrouveront pour la 4e fois dans le fief de Francois Sauvadet, qui vient de démissionner de son mandat de député après 23 ans de mandat.  
Cette fois-ci, l’invitation ne parle plus de fête, mais mentionne un "déjeuner républicain de la droite et du centre".

Au menu, on parlera notamment de la primaire de la droite et du centre (qui aura lieu les 20 et 27 novembre 2016) pour désigner le candidat à l’élection présidentielle de 2017.
Lire notre article Qui soutient qui en Bourgogne?




Qui est candidat à la primaire de la droite et du centre-droit ?

Pour le moment, 13 candidats sont en lice :
-Jean-François Copé, député-maire de Meaux, 52 ans.
-Geoffroy Didier, 40 ans, vice-président de la région Ile-de-France 
-François Fillon, 62 ans, ancien Premier ministre et député de Paris
-Henri Guaino, 59 ans, député des Yvelines et ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy. 
-Alain Juppé, 71 ans, ex-Premier ministre et maire de Bordeaux.
-Nathalie Kosciusko-Morizet, 43 ans, députée de l'Essonne
-Frédéric Lefebvre, 52 ans, député des Français de l'étranger (Amérique du Nord)
-Bruno Le Maire, 47 ans, député de l'Eure
-Hervé Mariton, 57 ans, député de la Drôme
-Nadine Morano, 52 ans, députée européenne
-Jacques Myard, 68 ans, député des Yvelines
-Jean-Frédéric Poisson, 53 ans, député des Yvelines et président du Parti Chrétien Démocrate. Il n'a à ce titre pas besoin de parrainages, et est donc assuré de concourir.
-Nicolas Sarkozy, 61 ans, ex-Président de la République

A lire aussi

Sur le même sujet

L'école de Bellefontaine en grève et en deuil

Les + Lus