"Ça devient une épreuve à cocher dans le calendrier" : comment Saulieu s'impose dans le monde du concours complet d'équitation

Le concours complet international de Saulieu a lieu du 24 au 27 août. Pour sa troisième édition, il réunit 220 cavaliers de 13 nationalités, et commence à se poser en rendez-vous incontournable.

Saulieu, aux portes du Morvan. 2 400 habitants... et 6 000 spectateurs espérés pour la troisième édition du concours complet international, organisé par une équipe 100% bénévole et bourguignonne. Le concours complet, c'est le "triathlon de l'équitation" : il associe trois disciplines, le dressage, le saut d'obstacles et le cross, considéré comme l'épreuve-reine. Une longue galopade sur un terrain ouvert, souvent vallonné, et jalonné d'obstacles fixes et impressionnants (gués, troncs, haies...). 

Maxime Livio, ambassadeur bourguignon de l'événement

Parmi les 220 participants à cette troisième édition, le Bourguignon Maxime Livio, ambassadeur du CCI de Saulieu. "Ça me fait plaisir, parce que la Bourgogne est de plus en plus déserte en termes d'événements en concours complet."

"Donc quand Didier Loison [l'organisateur] est venu me dire il y a trois ans qu'il voulait faire un concours 100% bourguignon, du chef de piste à l'ambassadeur, en passant par tous les acteurs de cet événement, j'ai sauté sur l'occasion."

Maxime Livio

cavalier de complet et ambassadeur du CCI de Saulieu

"D'autant plus que l'équipe est géniale, l'endroit est fait pour ce sport-là", ajoute le cavalier bourguignon. 

Presque trois fois plus de participants en trois ans

La première année, Saulieu a attiré 80 partants. La deuxième année, ils étaient 145. Cette année, ils sont 220. "Je dois avouer que cette année, c'est la première fois que certains cavaliers ont coché Saulieu comme un rendez-vous", explique Maxime Livio.

"Les deux premières années, on se disait : "Tu vas à Saulieu ? Tu n'y vas pas ?" Maintenant, c'est : "On va à Saulieu, on sait pourquoi" : la topographie, la qualité du terrain, l'ambiance."

Maxime Livio

cavalier de complet et ambassadeur du CCI de Saulieu

D'autant que les organisateurs l'ont jouée fine : ils ont rajouté une épreuve 3* long, ce qui est "très intéressant" pour les cavaliers d'envergure. Au mois d'octobre se courent les concours complets les plus prestigieux : le CCI 5* de Pau par exemple, la finale de la Coupe des nations en Hollande. Deux mois plus tôt, Saulieu s'impose donc comme un excellent entraînement à ces "gros morceaux".

"C'est un format d'épreuves qui prépare très bien les chevaux", constate Maxime Livio, "c'est d'ailleurs le cas d'un de mes chevaux qui devrait aller avec l'équipe de France à la finale de la Coupe des nations. Il vient ici plus pour s'entraîner que pour faire un résultat, mais du coup, Saulieu devient vraiment une épreuve à cocher dans le calendrier."

"Le seul concours complet international de la région"

Les spectateurs aussi en ont pour leur argent. Sous le soleil ce samedi 26 août, ils sont nombreux à être venus admirer le parcours de cross. "Le complet, c'est vraiment la discipline reine", nous confie une spectatrice. "On a de la chance, parce que Saulieu est le seul concours complet international de la région. La Bourgogne est un peu dépourvue. Ici, c'est vraiment un événement exceptionnel, avec un beau parcours, très bien construit."

Organisé par Saulieu Terre de Complet, le CCI continue ce dimanche 27 août. À noter que le 3* long est l'épreuve située juste un cran en-dessous du niveau olympique : ouvrez l'oeil, on pourrait bien revoir certains participants l'année prochaine, à Paris 2024...